France Dimanche > Actualités > Jean-Luc Reichmann : En larmes !

Actualités

Jean-Luc Reichmann : En larmes !

Publié le 15 avril 2022

.photos:agence-/-bestimage

Aujourd’hui, dans « Les 12 coups de midi », Jean-Luc Reichmann a eu un invité de qualité qui lui a rappelé beaucoup de souvenirs… L’animateur en larmes sur le plateau de son émission a expliqué le fruit de cette forte émotion.

On apprenait en octobre 2016 le décès de Pierre Reichmann, le père de Jean-Luc, survenu en septembre de la même année. La disparition de cet être cher a été difficile à surmonter pour l’animateur et l’est encore à ce jour. En témoigne une séquence diffusée aujourd’hui dans Les 12 coups de midi.


En effet, Michel Fugain, qui était invité sur le plateau de TF1, a fait ressurgir beaucoup de souvenirs émus chez l’animateur de la première chaîne en interprétant l’un de ses tubes. Ce vendredi 15 avril, Jean-Luc n’est pas parvenu à retenir ses larmes se souvenant d’un moment complice avec son père. Le regard ému du présentateur lorsque Michel Fugain a chanté Une belle histoire en disait long… Il expliquait alors, en s’adressant à l’artiste : « Tu sais que tu es dans mon coeur à tout jamais. Je le dis, comme ça je vais me débarrasser de cette grosse émotion ».

L’interprète de Léo Matteï racontait la raison de cette vive montée de larmes et se remémorait un concert donné par Michel Fugain à l'Alhambra, à Paris. Il y avait assisté avec ses parents et cet événement a pris un tout autre sens après le décès soudain de Pierre Reichmann. « Le dernier concert qu'a vu mon papa, c'était toi. Papa a chanté pour la dernière fois, donc je voulais te dire que je t'aime », lançait-il à Michel Fugain.

Ce n’est pas la première fois que l’animateur s’exprime sur la perte de son père. En novembre 2016, alors qu’il fêtait son anniversaire sur le plateau des 12 coups de midi, il avait d’abord été très touché par les fleurs et le gâteau qui lui avaient été réservés. Ensuite, Jean-Luc avait tenu à remercier son public : « Vous êtes dans ma famille depuis très très long­temps. Je voulais juste vous dire que c'est vous qui me donnez cette éner­gie au quoti­dien, ne l'ou­bliez pas ».

Et puis, un an plus tard, à Sandrine Quétier dans 50' Inside, il expliquait plus amplement le sens de ses mots à cette époque. « J'étais super touché. Je n'ai pas voulu en faire un plat mais j'ai perdu mon papa. Et j'ai essayé de le garder le plus long­temps possible. Et puis, je voulais aussi m'adres­ser à ma maman. Donc, ça a été très dur », confiait-il.

Kahina Boudjidj

À découvrir