France Dimanche > Actualités > Jean-Luc Reichmann : Il vit un calvaire !

Actualités

Jean-Luc Reichmann : Il vit un calvaire !

Publié le 26 novembre 2019

.photos:bestimage
© BESTIMAGE Jean-Luc Reichmann

Le 11 novembre, alors qu’il incarnait Léo Matteï, Jean-Luc Reichmann a dû tout arrêter pour faire une radio de son genou droit !

Le 11 novembre dernier, alors que de nombreux Français commémoraient l’Armistice de 1918, Jean-Luc Reichmann, lui, travaillait. Un travail qui, pour lui, s’apparente à du plaisir, puisqu’il était en plein tournage de la série à laquelle il a donné le jour avec sa compagne, Nathalie, Léo Matteï, Brigade des mineurs.

Il y raconte les aventures d’un ancien membre de la brigade anticriminalité, la BAC, qui, avec son équipe, défend les mineurs contre toutes les formes de violence auxquelles ils viendraient à être exposés. Inutile de dire à quel point l’animateur et comédien, qui a élevé avec sa compagne six enfants, est impliqué dans ce feuilleton !

Alors qu’il entamait la septième saison de cette saga le 23 septembre, de gros nuages sont venus rôder au-dessus de lui et de son équipe. Au point de faire penser que ce tournage était celui de l’enfer !

Début novembre, comme nous vous l’avions révélé, ce sont des nuages réels qui ont mis en péril les aventures de ce très humain commandant de police. Le 23 octobre, alors que les caméras étaient posées dans un centre équestre à Aubagne, dans les Bouches-du-Rhône, soudain, une terrible tempête s’était abattue sur les lieux. « C’est la catastrophe, expliquait Jean-Luc à ses followers sur les réseaux sociaux. Tournage annulé, mais bon… Tout le monde est retranché aux abris et dehors c’est la cata, c’est la folie, un truc de fou »…


Si de graves inondations avaient sévi dans la région, le tournage de Léo Matteï avait pu reprendre le lendemain. Mais le pauvre Jean-Luc n’était pas au bout de ses peines ! En effet, le 11 novembre, dans l’après-midi, le comédien a posté une photo qui a alarmé tous ceux qui le suivent. Celle de la radiographie de son genou droit, apparemment abîmé, munie de cette légende laconique : « Et un genou… Un ! »

À l’examen de cette image, un médecin nous a confié qu’il s’agissait « probablement d’une petite fracture d’une pointe de la rotule »…

Quand on sait comment le corps de l’animateur a déjà été éprouvé, on ne peut que s’inquiéter pour sa santé. On se souvient en effet que Jean-Luc avait eu un terrible accident de moto, il y a trente-quatre ans de cela. Dix-huit fractures, la rate explosée… Le choc avait été si violent qu’il avait été plongé plusieurs jours dans le coma !

Espérons que cette nouvelle blessure ne va pas l’empêcher de réaliser tous les projets qui lui tiennent à cœur, et qu’il pourra finir, en toute quiétude, le tournage de cette série, régulièrement plébiscitée par le public !

Laurence PARIS

À découvrir