France Dimanche > Actualités > Jean-Luc Reichmann : Indésirable !

Actualités

Jean-Luc Reichmann : Indésirable !

Publié le 30 juin 2017

“France Dimanche” vous l’annonçait 
le mois dernier, Jean-Luc Reichmann, le présentateur des “12 coups de midi !”, avait choisi de bousculer ses habitudes pour revenir 
à la radio, son premier amour…

L’animateur se réjouissait tant de revenir à la radio… Mais une suite inattendue a stoppé net ses projets. Il n’avait pas prévu la réaction des salariés de France Bleu qui ont menacé de faire grève, pour empêcher sa venue.

En effet, les syndicats ont assez vite compris que la tranche horaire en matinée proposée à l’animateur, en version nationale, remplacerait les 44 éditions locales du réseau. Inacceptable à leurs yeux ! On peut imaginer l’immense déception de Jean-Luc Reichmann, qui se réjouissait d’avance de revivre la passion de ses 20 ans.

->Voir aussi - Jean-Luc Reichmann : Privé d'antenne !

Pourtant, fin mai, la radio publique officialisait son arrivée à la rentrée 2017, à la tête d’un jeu quotidien de culture générale et d’humeur. « Fidèle à l’image de Jean-Luc, cette nouvelle émission se voudra avant tout souriante, interactive et chaleureuse », annonçait le communiqué de presse de la radio, il y a quelques semaines. Hélas, Jean-Luc Reichmann ne sera pas présent comme prévu, à partir du 28 août.

Ombre

Pourtant, avec le timbre si particulier de sa voix, son humour unique et son énergie, il est fait pour la radio. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si, à partir de 1981, il avait débuté au micro de Radio Cambos, à Toulouse, sous le pseudonyme de Boogie Chou. Grâce à sa spontanéité et sa bonne humeur, il avait séduit les auditeurs de RFM, Europe 1, RMC ou encore de RTL…

->Voir aussi - Jean-Luc Reichmann : Il pleure son papa tant aimé !

Après avoir été, pendant toutes ces années, dans la lumière des plateaux de télévision, Jean-Luc s’apprêtait à revenir avec bonheur à l’ombre des studios de radio. Malheureusement, son rêve s’est écroulé, comme un château de cartes. Ses espoirs de revivre les frissons du direct, de retrouver sa complicité avec les auditeurs se sont évaporés.

« Il n’a pas été possible de concrétiser le projet annoncé, a précisé le porte-parole de France Bleu. La direction et l’animateur ont décidé de ne pas poursuivre la réflexion pour la rentrée 2017. » D’après ce même communiqué très politique et un brin hypocrite, le projet aurait été annulé « pour une question d’horaire » et non en raison du choix de l’animateur.

Jean-Luc Reichmann va devoir renoncer au micro, avec la peine et le désarroi lui brisant le cœur…

Nina Collombe

À découvrir