France Dimanche > Actualités > Jean-Luc Reichmann : Sauvé d’une noyade atroce !

Actualités

Jean-Luc Reichmann : Sauvé d’une noyade atroce !

Publié le 24 octobre 2014

L’incident de Jean-Luc Reichmann, sauvé d'une noyade, a eu lieu dans le port de plaisance de Cergy, dans le Val-d’Oise, sur le tournage d’un épisode de  Léo Mattéï, brigade des mineurs.

Depuis qu’il s’est glissé dans la peau du commandant Léo Mattéï, de la brigade des mineurs, Jean-Luc Reichmann est un homme comblé… Cette série, diffusée sur TF1 depuis décembre 2013, et qu’il a créée avec Michel Alexandre et Nathalie, sa compagne depuis quinze ans, lui tient énormément à cœur. Il faut dire que les enquêtes menées par ce chef de section de la police judiciaire parisienne lui donnent une occasion inespérée de nous alerter sur les dangers qui guettent nos chers petits…

Ce père de six enfants, âgés de 5 à 24 ans, est évidemment très concerné par les risques que sa progéniture encourt, face aux écrans ou confrontée à des adultes malveillants. Pour lui, rien ne compte davantage que de les protéger du pire. D’autant plus que, pour pleinement incarner ce rôle de ce fin limier, il est allé jusqu’à passer du temps auprès des vrais flics du 36 quai des Orfèvres.

Une expérience que nous avons racontée il y a quelques mois, et qui l’avait laissé totalement hébété, effondré même, devant les cas désespérés auxquels ces policiers au cœur bien accroché doivent faire face. Maltraitance, viols, inceste… Jean-Luc Reichmann a vu le pire de l’humanité et en est resté ébranlé. C’est pourquoi l’acteur, dans le rôle de ce flic pas comme les autres, s’est beaucoup investi pour défendre son « bébé ».

Mais de là à risquer sa propre vie… Il n’y a qu’un pas qui a manqué de peu d’être franchi vendredi dernier, alors qu’il tournait un nouvel épisode de Léo Mattéï. Le comédien a en effet failli se noyer ! C’est à Port Cergy, dans le Val-d’Oise, que se sont déroulés les faits qui auraient pu virer au drame

Reichmann chemiseCe matin-là, toute l’équipe de tournage avait pris place à bord d’un petit bateau, loué pour l’occasion, amarré dans ce port de plaisance, et s’affairait autour de l’animateur des Douze coups de midi ! qui n’attendait que le mot «  Action  » pour commencer à jouer. Chacun était à sa tâche sur l’embarcation, et nul ne s’est aperçu que quelque chose ne tournait pas rond à bord : « Il y avait du monde, les techniciens montaient et descendaient sans arrêt et, surtout, il y avait beaucoup de matériel sur le bateau, a raconté au Parisien, Marine, une voisine. »

On comprend que les passagers, trop occupés par leur travail, n’aient pas réalisé que le bateau s’enfonçait anormalement dans l’Oise. C’est d’ailleurs ce que relate encore Marine, témoin de l’accident : « L’arrière a commencé à sombrer, l’équipe de tournage ne réagissait pas. Ils étaient trop concentrés sur ce qu’ils faisaient. Le nez se levait », a-t-elle expliqué.

Choqué

C’est alors que le propriétaire du bateau, qui assistait également à la scène, s’est rendu compte que le fleuve s’apprêtait à engloutir son bien, emportant dans sa descente inexorable vers le fond les malheureux occupants et le matériel de tournage ! L’homme s’est alors efforcé de sauver tout ce beau monde, en se précipitant à l’avant du navire afin de tenter de rétablir l’équilibre. Hélas, c’est l’embarcation tout entière qui s’est alors mise à chavirer ! « Cela faisait beaucoup de monde pour un si petit bateau », a jugé Marine, toujours dans les colonnes du Parisien.

Il est vrai que ce type de canot ne paraît pas vraiment adapté à la charge que représente tout l’arsenal d’une équipe de cinéma, ainsi qu’un nombre important de passagers… « On ne voyait plus du tout le bas du navire qui était sous l’eau », a ajouté une autre riveraine. Par chance, tous ont pu retrouver la terre ferme, mais il a fallu l’intervention des pompiers, arrivés vers 16 h sur les lieux, pour remettre l’embarcation à flots.

Malheureusement, malgré les manœuvres d’assèchement, l’eau s’est infiltrée au niveau du moteur et de la chaufferie, causant de très gros dégâts au bateau. Le propriétaire qui l’habitait depuis de longues années avait mis tout son cœur dans sa rénovation. Le quadragénaire se retrouve désormais à la rue… En attendant que la société de production de la série, conjointement avec la mairie, trouve une solution pour le dédommager, il s’est réfugié, très choqué, auprès de sa famille.

« Nous observions le tournage depuis le matin, a encore confié Marine. On ne s’attendait pas du tout à assister à une scène comme celle-là. » Si le malheureux regrette sans doute amèrement d’avoir loué sa « maison » à Mattéï, pour Jean-Luc Reichmann, il y a eu plus de peur que de mal.

Espérons que ce regrettable accident n’aura pas pour effet de « couler » l’excellente fiction de TF1…

Clara Margaux

À découvrir