France Dimanche > Actualités > Jean-Luc Reichmann : Soigné en urgence !

Actualités

Jean-Luc Reichmann : Soigné en urgence !

Publié le 22 mai 2020

.photos:bestimage

Terrassé par une douleur insoutenable, Jean-Luc Reichmann a dû se rendre précipitamment chez un spécialiste…

Replié chez lui depuis le 17 mars, l'animateur des 12 coups de midi rongeait jusque-là son frein, comptant les jours qui le séparaient de la date du décon-fi nement prévue le 11 mai. Tout juste s'accordait-il, comme l'autorise le gouvernement, une heure de balade quotidienne munie d'une attestation de sortie en bonne et due forme. Respectant scrupuleusement les gestes barrières, il veillait durant ses escapades salvatrices à ne prendre aucun risque. Hélas, malgré toutes ces précautions, Jean-Luc n'a pas échappé au pire.


C'est dans la matinée du 28 avril, que le cauchemar a commencé. Terrassé par une douleur insoutenable, il n'a pas pu s'empêcher de penser au Covid-19, même si ce qu'il ressentait n'avait rien à voir avec les symptômes du redoutable virus. Avait-il de la fi èvre ? Toussait-il ? Ressentait-il une gêne au niveau des poumons ? Non ! C'est au niveau de la mâchoire que cette effroyable douleur, lancinante et pulsative se faisait sentir. Alors qu'il souffrait le martyre, sa joue gauche ne cessait de gonfl er. Découvrant son visage meurtri dans le miroir, il n'en a pas cru ses yeux. À moitié défi guré, Jean-Luc a ouvert la bouche afi n de vérifi er si ce n'était pas à cause d'une carie infectée qu'il se trouvait dans ce triste état. Il avait vu juste. Comme en attestait l'état catastrophique d'une de ses molaires, il s'agissait bien d'une rage de dents.

Une découverte qui n'avait rien de rassurant lorsqu'on sait qu'une carie non traitée peut vite évoluer en abcès. Il fallait donc agir vite et s'en remettre à un spécialiste de santé. Par chance, une amie dentiste a accepté de le recevoir en urgence. Pour empêcher tout risque de propagation du virus, la praticienne, prudente, a dû intervenir munie de diverses protections dont des lunettes spéciales, un masque et des gants. De son côté, coiffé d'une charlotte médicale sur la tête, Jean-Luc n'en menait pas large. Une heure plus tard, sa dent malade dûment soignée, l'animateur, conscient de devoir à son amie une fi ère chandelle, n'avait pas de mots assez forts pour la remercier, comme en atteste ce message posté sur Instagram et assorti d'une photo prise sur place : « Aujourd'hui, merci à Maryse, ma dentiste et néanmoins amie, et hommage à toutes les personnes bienveillantes de prendre soin de nous quand il y a urgence et qu'on en a vraiment besoin… Merci ».

Un post qui partait d'un bon sentiment mais qui a provoqué la colère de certains internautes. « Il n'y a personne de disponible dans mon coin » ou « Moi, ma dent va devoir attendre le déconfi nement », se sont-ils ainsi insurgés. Traité de « privilégié », Jean-Luc doit aujourd'hui s'en vouloir d'avoir rendu public cette terrible mésaventure, même si elle s'est, fort heureusement pour lui, bien terminée… ¦

Valérie Edmond

À découvrir