France Dimanche > Actualités > Jean-Marie Le Pen : Il se blesse en échappant à un incendie !

Actualités

Jean-Marie Le Pen : Il se blesse en échappant à un incendie !

Publié le 26 janvier 2015

Jean-Marie Le Pen, président d'honneur du Front National, a été légèrement blessé au visage en échappant à un incendie qui s'était déclaré à son domicile lundi 26 janvier. Le feu, finalement maîtrisé par les pompiers, a ravagé la demeure familiale.

Jean-Marie Le Pen est tiré d'affaire. Le président d'honneur du Front National a été légèrement blessé à l’œil en tentant de s'enfuir de son domicile de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), en proie aux flammes. Un incendie s'est en effet déclaré dans le conduit de cheminée où travaillait un employé.

"La maison a brûlé, mon père était à l'intérieur. Il est blessé au visage, mais il n'y a rien de grave, rien d'inquiétant", a déclaré Marine Le Pen, présidente du Front National. D'après une source policière, "il s'agit d'un départ de feu accidentel qui a pris vraisemblablement dans le conduit de la cheminée sur laquelle travaillait un ouvrier". Comme il l'a confié à Paris-Match, Jean-Marie Le Pen "légèrement blessé à la joue, sur le haut de la pommette", a "réussi à sortir par la fenêtre mais dans sa hâte, a trébuché et il est tombé sur le sol de la terrasse. Plus de peur que de mal pour Jean-Marie Le Pen, dont la compagne Jany n'était pas présente au moment des faits. L'octogénaire, qui a été pris en charge par les pompiers, n'a pas semblé nécessiter d'hospitalisation.
Jean-Marie Le Pen, un brin fanfaron, assure qu'il n'a pas eu peur. "Je n'ai jamais peur. A part d'une seule chose que je répète souvent : que le ciel ne me tombe sur la tête!". Le président d'honneur du Front National semble plus touché par l'état de son domicile. "Les flammes étaient hautes. Il ne reste plus grand chose. Les dégâts sont impressionnants", admet-t-il après l'intervention d'une quarantaine de soldats du feu dépêchés pour maîtriser l'incendie. Le rez-de-chaussée de la demeure des Hauts-de-Seine aurait été particulièrement touché.
Raphaël Marchal
Mis à jour le 27/01/2015 à 12h34

À découvrir

Sur le même thème