France Dimanche > Actualités > Jean-Pascal Lacoste : Il accuse la Star Academy d’avoir “tué” son père !

Actualités

Jean-Pascal Lacoste : Il accuse la Star Academy d’avoir “tué” son père !

Publié le 17 novembre 2021

.photos:istock
© iStock -

Le chroniqueur de TPMP a le cœur gros. Très amer, il s’est confié comme rarement sur les conséquences de sa participation à la Star Academy, et pour lui, cela ne fait aucun doute, l’émission a précipité la mort de son père...

Il a sans doute été le candidat le plus populaire de la Star Academy. Avec un talent de chanteur tout relatif, Jean-Pascal a tout de même terminé le programme en demi-finale face à Mario. Il l’avoue lui-même, ce n’était certainement pas le meilleur chanteur, mais il avait pour lui, du cœur et l’humour d’un jeune homme sensible. Autant de qualités qui ont séduit une bonne partie public.


Si aujourd’hui, il regarde avec une certaine tendresse ses premiers pas à la télévision, celui qui est devenu acteur puis chroniqueur sur l’émission Touche Pas à Mon Poste révèle tout de même garder une grande amertume de cette époque de sa vie.

Et pour cause, l’exposition médiatique très soudaine qu’il a vécu, mais aussi sa personnalité détonante ont parfois agacé voire exaspéré. Dans un entretien avec Jordan Deluxe, il a accepté de se confier sur cette période compliquée de sa vie. Une période qui a eu des retentissements immenses, surtout sur le plan familial.

Parce que c’est vrai, pour ses parents, l’image que renvoyait Jean-Pascal au public était souvent difficile à digérer. "Mon image à la télé a été difficile à accepter pour ma mère, il y avait toujours des menaces.", a-t-il raconté.

Et s'il y en a bien un qui a souffert de tout cela, c’est bien son père, Serge. "Ça a été une étape difficile pour mes parents, mon père se cachait ! Ça l’a bousillé ! Il est mort du jour au lendemain ! Il était plus stressé, il fumait plus ! Le compteur a pété, il a fait un arrêt cardiaque !", a expliqué le chroniqueur de TPMP.

Un départ soudain que le comédien a vécu comme une véritable injustice et qui laisse encore aujourd’hui, une cicatrice indélébile. "Je n’ai pas eu le temps de parler à mon père avant qu'il parte, il me manque. La dernière fois que j’ai vu mon père, il était dans un hôpital avec des tubes, car il a été maintenu dans le coma pendant huit mois ! C’était un légume, il était maintenu en vie, il fallait qu'il parte ! Je suis très pudique là-dessus…", a souligné Jean-Pascal.

La célébrité apporte parfois de douloureux revers...

Andréa Meyer

À découvrir