France Dimanche > Actualités > Jean-Paul Belmondo : Un terrible accident de voiture !

Actualités

Jean-Paul Belmondo : Un terrible accident de voiture !

Publié le 23 septembre 2019

Soudain, sur la chaussée glissante, Jean-Paul Belmondo a perdu le contrôle de son véhicule et a heurté un arbre.

On le sait, le comédien aime la vitesse, les voitures, l’action. Fou de cinéma, il a réalisé les cascades les plus dangereuses, allant jusqu’à mettre son existence en danger. Comme lors du tournage du film Le Magnifique en 1973 où il se blesse gravement en sautant d’une voiture en marche. Articulation foulée, élongation du tendon, ligaments de la cheville arrachés… Il écope alors d’un plâtre qu’il devait garder un mois.

En 1960, celui qui allait devenir une légende du cinéma n’est encore qu’un jeune acteur qui vient de tourner l’emblématique à bout de souffle, de Jean-Luc Godard. Le film n’est pas encore sorti, mais Jeanne Moreau, qui a vu des rushes, le choisit pour jouer à ses côtés dans Moderato cantabile, adapté du roman de Marguerite Duras – comme le raconte Jocelyne Sauvard dans sa biographie sur l’actrice*, parue en juin.

* Jeanne Moreau, l’impertinente, de Jocelyne Sauvard, éd. de l’Archipel.

Si l’actrice est heureuse de son partenaire, et réciproquement, Jean-Paul ne s’entend pas bien avec le réalisateur, Peter Brook. Et dès qu’il le peut, il quitte le tournage, en Gironde, pour rouler vers la capitale…

Un jour, Jeanne Moreau lui demande s’il veut bien raccompagner son fils, Jérôme, 11 ans, à Paris. Ce que Bebel accepte de bon cœur. C’est comme ça que le jeune garçon se retrouve à la place du mort, à côté du conducteur.
Après une bonne demi-heure de route, c’est soudain le drame. Il pleut, la route est trempée et, à hauteur de Saint-Dizant-Du-Gua, en Charente-Maritime, le véhicule dérape, hors de contrôle, et va percuter un arbre ! Les deux passagers, sonnés, sont immédiatement emmenés à l’hôpital.


Si « le magnifique » ne souffre que d’un poignet cassé et de plusieurs contusions, le fils de Jeanne, lui, est grièvement touché. Si touché, qu’il sera treize jours dans le coma, sans que personne ne sache vraiment s’il reviendrait à la conscience !

Sa mère et son père, l’acteur et réalisateur Jean-Louis Richard, arrivent à son chevet. Mais ni l’un ni l’autre ne feront sentir au malheureux Jean-Paul qu’il est responsable de la situation. Par bonheur, Jérôme sortira du coma et n’aura pas de séquelles de ce terrible accident. Bebel sera, d’une certaine façon, innocenté de ce drame un an plus tard, lors de la reconstitution des événements qui montreront qu’il ne roulait pas vite.

Trois ans plus tard, Jeanne tournera à nouveau avec lui dans Peau de banane de Marcel Ophüls et, en 1981, le père de Jérôme le retrouvera dans Le professionnel

En 2015 aussi, Belmondo avait eu très chaud, quand sa Bentley avait crevé sur l’autoroute. L’accident très grave aurait pu gâcher son existence. Il en réchappe !

Laurence PARIS

À découvrir