France Dimanche > Actualités > Jean-Pierre Marielle : Sa terrible décision...

Actualités

Jean-Pierre Marielle : Sa terrible décision...

Publié le 6 mars 2015

Plus de cent films à son actif, une carrière magnifique mais jamais récompensée par un César… Le grand acteur, Jean-Pierre Marielle, qui fêtera bientôt ses 83 ans, plaide pour le � droit à mourir � dans la dignité.

Une voix, chaude et profonde, reconnaissable entre toutes, que les années n’ont pas altérée… Son allure doublée d’élégance et le regard sage et décalé qu’il porte sur les choses de la vie sont la marque de fabrique de ce géant du cinéma français.

Jean-Pierre Marielle, qui fêtera ses 83 ans le 12 avril, fait partie de ces acteurs si familiers et si chers à nos cœurs qu’on en oublierait presque qu’ils ne sont pas éternels et que, le moment venu, ils doivent, tout comme nous, se résoudre à tirer leur révérence.

Après plus de cinquante-cinq ans d’une carrière exemplaire et foisonnante, l’ex-élève du Conservatoire, qui fit ses premiers pas sur les planches dans les années 60 aux côtés d’autres monstres sacrés, tels Jean Rochefort ou Jean-Paul Belmondo, peut aspirer à un repos bien mérité.

Santé

Aujourd’hui, la star – qui a tourné dans plus de cent films et a été sept fois nommée pour les Césars sans jamais obtenir la précieuse récompense – se retrouve face à un ­terrible dilemme qui le force à prendre une douloureuse décision. L’artiste à l’humour décapant serait-il tombé malade ? Devons-nous nous habituer à l’idée insupportable que le héros de Faut que ça danse !, sorti sur les écrans en 2007, nous quittera bientôt ? Et quelle est cette voie sur laquelle ­Jean-Pierre Marielle aurait décidé de s’engager ?

On se souvient que, en juin 2012, Jean-Pierre Marielle avait donné, sur France 3 – Île-de-France, une interview­ qui avait provoqué chez les téléspectateurs une grande inquiétude quant à l’état de santé de l’acteur : celui-ci semblait ne pas comprendre les questions du journaliste, et ce moment d’intense flottement s’était terminé par un long silence pesant…

Ces images avaient alors laissé craindre que l’interprète de Que la fête commence, sorti en 1975, ne soit pour de bon arrivé au bout du chemin. Même s’il semble ne plus être que l’ombre de lui-même, malgré tout, Jean-Pierre Marielle tourne encore au moins deux films ou téléfilms par an. Il est même remonté sur les planches l’an dernier au théâtre Antoine, à Paris, dans Love Letters, pour donner la réplique à son épouse, la comédienne Agathe Natanson…

Que se passe-t-il donc alors ? Eh bien ! sachez que cette fameuse décision que nous évoquions au début de cet article, le grand artiste va devoir la prendre… dans un téléfilm ! Une œuvre qui évoque le douloureux thème de l’euthanasie et sera diffusée le mercredi 11 mars, sur France 2.

Jean-Pierre Marielle y incarne un patriarche de 80 ans, Jean, atteint d’une maladie incurable, qui décide d’arrêter ses traitements et de mettre fin à ses jours. En compagnie de sa femme, Madeleine, incarnée par une Mylène Demongeot bouleversante, il annonce sa décision à ses enfants, choqués d’apprendre que leur père s’apprête à commettre ce geste fatal. Elsa (Léa Drucker), Thomas (François Vincentelli) et Julien (Aurélien Wiik) réagissent chacun de manière différente à cette épouvantable nouvelle.

Houleux

Comment Elsa, mère divorcée, va-t-elle appréhender ce drame ? Et l’aîné, d’apparence si insensible, que ressent-il au fond de lui ? Que pense le cadet, apparemment surprotégé, de cette mort programmée ? Que va devenir leur maman, après le « grand départ » imaginé par l’homme de sa vie ?

Alors que, tout récemment, le décès par suicide de plusieurs personnes âgées a relancé le houleux débat sur la « mort choisie », ce téléfilm tout en pudeur, réalisé par Lorenzo Gabriele, nous amène à nous poser des questions cruciales, et surtout pratiques, sur ce sujet complexe qui nous touche tous de près ou de loin.

Difficile de savoir ce que chacun d’entre nous ferait dans une telle situation…

Mais, ce qui est sûr, c’est que le grand Jean-Pierre Marielle, dans le rôle de cet homme malade et courageux, nous livre une fois de plus toute la mesure de son infini talent !

Clara Margaux

À découvrir