France Dimanche > Actualités > Jean-Pierre Mocky : Un homme en colère !

Actualités

Jean-Pierre Mocky : Un homme en colère !

Publié le 24 août 2007

Ses coups de gueule sur les tournages et les plateaux de télé sont légendaires. Jean-Pierre Mocky est bien connu pour ne jamais hésiter à dire ce qu'il a sur le cœur.

Le réalisateur va même jusqu'à crier ce qu'il pense, et nombreux sont ceux qui apprécient cette honnêteté. Chaque événement des médias lui permet de donner son avis, et, la plupart du temps, Jean-Pierre Mocky dit tout haut ce que chacun pense tout bas.

Chagrin

Comme c'est le cas aujourd'hui, avec l'enterrement de son ami et acteur fétiche, Michel Serrault. Le 2 août dernier, en effet, le grand comédien était enterré, pleuré par une foule de proches et d'anonymes. Mais Jean-Pierre Mocky n'a pu s'empêcher de remarquer certaines choses, qui l'ont profondément ulcéré. Ce qu'il a observé, lors de la cérémonie, lui reste encore en travers de la gorge...

Profondément anéanti par le décès de son cher ami, il n'a pas pu se laisser aller entièrement à son chagrin. Et c'est rapidement la colère qui a pris le dessus sur sa peine. Que s'est-il donc passé pour que le réalisateur fulmine ainsi ? Eh bien voilà...

Le jour des obsèques, à l'intérieur de la petite église de Honfleur, il scrute la foule immense qui se presse dans l'édifice, et suit du regard le défilé des personnalités. Pierre Tchernia, Michel Boujenah, beaucoup d'autres encore... Mais, une fois toute l'assemblée réunie, il a beau se frotter les yeux, rien n'y fait. La terrible évidence s'impose à lui. En dépit du nombre d'acteurs et d'actrices réunis pour cet ultime adieu à la star de La Cage aux folles, Mocky remarque avec désespoir que les grands noms du cinéma ne se sont pas donné la peine de se déplacer !

« Gérard Depardieu, Isabelle Adjani, Eddy Mitchell, Christian Clavier, Pierre Arditi n'étaient pas là, ça m'a profondément choqué », dit-il. Des absences d'autant plus poignantes pour Jean-Pierre Mocky, que ces comédiens ont tous travaillé au moins une fois avec Michel Serrault !

Prétendue amitié

Autre source de dépit pour lui, son dernier film, Le Bénévole, dont Michel Serrault est pourtant le héros, n'est toujours pas sorti, faute de distributeurs. Ce film aurait pu constituer un bel hommage à Serrault, de la part d'un ami véritable, hommage que chacun aurait pu partager.

Jean-Pierre Mocky pensait que « Michel Serrault était éternel », selon ses propres mots. Il se rend compte, aujourd'hui, que la prétendue amitié entre acteurs, elle, ne pèse pas très lourd dans la balance, une fois qu'on a rejoint les étoiles...

Julien Pallardy

À découvrir