France Dimanche > Actualités > Jean-Pierre Pernaut et Nathalie Marquay : Des vacances cauchemardesques !

Actualités

Jean-Pierre Pernaut et Nathalie Marquay : Des vacances cauchemardesques !

Publié le 23 janvier 2020

.photos:bestimage
© BESTIMAGE Jean-Pierre Pernaut et Nathalie Marquay

En séjour à l’île Maurice avec leurs enfants, Jean-Pierre Pernaut et Nathalie Marquay ont vécu l’enfer.

Pour célébrer les fêtes de fin d’année, Jean-Pierre Pernaut et Nathalie Marquay avaient choisi de s’envoler vers l’île Maurice. En guise d’hébergement, le présentateur du JT et son épouse qui avaient emmené avec eux leurs deux enfants Tom, 16 ans et Lou, 17 ans, s’étaient décidés à opter pour un resort de très grande classe situé à Grand-Baie, au nord-ouest de l’île, le Club Med de la pointe aux Canonniers.

Un petit bijou, les pieds dans l’eau turquoise, axé sur le bien-être et la relaxation, doté d’un restaurant gastronomique où l’on se délecte de spécialités mauriciennes. Réservées longtemps à l’avance, ces vacances avaient, sur le papier, vraiment tout bon. Sauf que tout ne s’est pas réellement passé comme prévu. Débarquée sur le sol mauricien avec la ferme intention de profiter à fond de ce complexe balnéaire paradisiaque, la petite famille a aussitôt enfilé les maillots. Au programme : baignade et bronzette sans restriction !

Mais le 30 décembre, changement de décor. Sous un ciel sombre, le vent se fait de plus en plus violent, alors que les chaînes de télé locales annoncent carrément le passage imminent d’un cyclone de niveau 2 !

Stupéfaits, Nathalie et Jean-Pierre découvrent que Maurice s’apprête à essuyer dans les heures qui viennent le passage d’une redoutable tempête surnommée Calvinia.


Très vite, le stade de forte tempête tropicale, soit le niveau 3 est franchi. Un grade extrêmement dangereux ! C’est la panique. Il faut dire que les premières rafales ont fait des dégâts, arrachant aux abords du club arbres et pylônes électriques sur leur passage et occasionnant des coupures de courant aux quatre coins de l’île. Jean-Pierre et sa tribu, terrifiés, se barricadent dans leur chambre comme l’exigent les autorités locales qui ont pris des mesures de confinement.

Et pour couronner le tout, alors qu’ils sont pétrifiés de peur, en guise de repas, on leur a distribué des en-cas qui n’ont rien de gastronomiques : un pâté en boîte, un paquet de chips, du lait, une orange, quelques biscuits, une crème dessert à la vanille, une brique de jus de fruits et un maigre sandwich enveloppé dans de l’aluminium !

Un repas qui n’a rien de festif et que la Miss France 1987 ne peut s’empêcher d’immortaliser afin de faire part de sa détresse sur Instagram où les messages de soutien n’ont pas manqué d’affluer aussitôt. Fort heureusement, après vingt-quatre heures de cauchemar, tout s’est calmé comme par enchantement le soir du réveillon.

Soulagés de s’en être sortis sains et saufs, Nathalie et Jean-Pierre ont laissé exploser leur joie lors d’une soirée du Nouvel An grandiose où était présent l’humoriste Ary Abittan, passant des larmes aux rires. Un passage à 2020 mouvementé qui restera dans les annales.

Valérie EDMOND

À découvrir