France Dimanche > Actualités > Jean-Pierre Pernaut : Halte aux rumeurs !

Actualités

Jean-Pierre Pernaut : Halte aux rumeurs !

Publié le 12 octobre 2018

Quinze jours après l’opération d’un cancer de la prostate, Jean-Pierre Pernaut a fait une cinglante mise au point.

On a dit et écrit beaucoup de choses depuis que, le 24 septembre dernier, les téléspectateurs avaient constaté que Jean-Pierre n’était pas à son poste sur TF1. Le lendemain, son épouse, Nathalie Marquay, en donnait la raison sur son compte Twitter. « Mon mari est absent du JT de 13 heures depuis hier. Il a subi une intervention chirurgicale pour un cancer de la prostate. C’est malheureusement une maladie fréquente chez les hommes », écrivait-elle, joignant à cette attristante information des mots qui se voulaient rassurants. De son côté, le journaliste tenait aussi à garder le contact avec son public et, expliquant la raison de son éloignement, ajoutait que tout allait bien.

Mais quand c’est un homme de la stature de Jean-Pierre Pernaut qui se dit atteint d’un cancer, il est normal que l’annonce de sa maladie suscite l’inquiétude et même l’angoisse.


Aussi, depuis l’intervention chirurgicale qu’il a subie, les rumeurs sur son état de santé n’ont cessé d’alimenter les réseaux sociaux. Des rumeurs terribles, qui le disaient en grand danger.

Heureusement, lundi dernier, Jean-Pierre a lui-même mis fin à tous les bruits qui ont couru à son sujet. C’est un homme souriant, l’air heureux, qui a tenu à rassurer tous ceux qui l’aiment, en postant une vidéo de lui sur Twitter. Habillé décontracté, filmé sans doute dans le jardin de la maison où il se repose, le journaliste déclare : « Salut à toutes et à tous ! Je voulais vous donner quelques nouvelles, quinze jours après mon opération : tout va pour le mieux, comme vous pouvez le constater. » Le présentateur en profite pour faire une petite mise au point : « Certains journaux ont inventé qu’il y avait eu des complications, que j’étais dans une chambre médicalisée avec une infirmière avec moi 24 heures sur 24, c’est faux ! Tout s’est bien passé ! »

Il a profité de ce message pour en faire passer un autre, important : « On est 70 000, tous les ans, à être opérés d’un cancer de la prostate en France. C’est pour ça que j’en ai parlé. Il faut savoir se battre et faire confiance aux médecins. Et tout peut très bien se passer, comme ça s’est bien passé pour moi. »

Enfin, le mari de Nathalie a tenu à remercier tous ceux qui l’ont soutenu dans cette épreuve, déclarant au sujet des « innombrables messages » qui lui ont été envoyés : « Ils me sont allés droit au cœur, et ça fait beaucoup, beaucoup, énormément de bien. »

Ceux qui le suivent quotidiennement peuvent donc attendre avec sérénité son retour qui, précise le journaliste, se fera quand il sera « complètement remis ». Comme eux, nous souhaitons à Jean-Pierre une bonne fin de convalescence et un prompt retour sur le petit écran !

Laurence PARIS

À découvrir