France Dimanche > Actualités > Jean-Pierre Pernaut : Il répond aux attaques de Bruno Masure !

Actualités

Jean-Pierre Pernaut : Il répond aux attaques de Bruno Masure !

Publié le 8 décembre 2015

Traité de "gros con" en octobre dernier, Jean-Pierre Pernaut a été invité à réagir aux critiques incessantes de son confrère... Bruno Masure ?

Une interview donnée en 2011 à nos confrères belges de La dernière heure résume tout ce que pense Bruno Masure de l'inoxydable présentateur du 13 h de TF1 : "C’est la honte de la profes­sion, déclarait-il. Il est tout sauf un jour­na­liste. Je donne parfois des confé­­rences et j’ex­plique que pour faire un vrai JT, il suffit de faire exac­te­ment l’in­verse de Pernaut et ça sera à peu près correct. Il ne traite abso­lu­ment pas l’info." En octobre dernier, l'ancien présentateur du 20 h de TF1 insultait même Jean-Pierre Pernaut, le traitant de "gros con" sur son compte Twitter.

--> Lire aussi : Jean-Pierre Pernaut : Remplacé par une femme !

Mais ce n'est pas la première fois que l'actuel présentateur du 13 h se retrouve ainsi pris pour cible par ses confrères journalistes. En 2008 déjà, Bruce Toussaint avait déclaré dans Teck­ni­kart que "TF1 aurait mieux fait de garder PPDA et de virer ce type -Jean-Pierre Pernaut NDLR-, parce que son travail, c'est 90% de non-jour­na­lisme".

--> Lire aussi : Nathalie Marquay et Jean-Pierre Pernaut : Leurs enfants victimes de harcèlement !

À 65 ans, Jean-Pierre Pernaut en a vu d'autres, comme cette mauvaise chute en octobre dernier qui l'avait privée de son poste pendant plusieurs semaines... Et il n'est pas du genre, semble-t-il, à se laisser emporter aussi facilement par ses émotions. Ce serait bien trop facile. Alors, pour répondre aux attaques de son ancien collègue, le présentateur du journal télévisé a préféré joué la carte du mépris. Tout comme en 2008, où il affirmait ne pas connaitre Bruce Toussaint, le spécialiste de l'information a rejoué la carte de la feinte ignorance dans une interview donné à Télé Poche : "Bruno Masure ? Je ne sais pas qui c’est."

Stéphane Joly

À découvrir