France Dimanche > Actualités > Jean-Pierre Pernaut : Nathalie lui a sauvé la vie !

Actualités

Jean-Pierre Pernaut : Nathalie lui a sauvé la vie !

Publié le 9 septembre 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

On peut le dire, Nathalie Marquay a un sacré sixième sens. Grace à sa clairvoyance, elle a sauvé la vie de son mari, et ce, à plusieurs reprises.

Il faut toujours faire confiance à son intuition. Voilà ce qui pourrait être la devise de Nathalie Marquay. Hypersensible et très intuitive, l’ex miss France, adepte des sciences obscures, expérimente très régulièrement les signes que l’univers nous envoie.


Par exemple, la femme de Jean-Pierre Pernaut se penche très régulièrement sur l’interprétation des rêves, les prémonitions ou autres pressentiments. Et pour cause, il se pourrait bien que la belle brune est un véritable don en la matière.

En octobre 2020, elle avait d’ailleurs expliqué à ce sujet, dans l’émission Touche pas à mon poste : “Je n’en ai jamais parlé publiquement afin d’éviter que l’on me prenne pour une folle.” Très loin d’être farfelue, Nathalie révèle dans son livre Moi, j’y crois – Mes anges, mes guides, mes prémonitions, comment elle a su qu’elle était enceinte de Lou, sa fille, avant même de savoir qu’elle l’était réellement. Ou encore comment elle a su qu’elle serait la future chroniqueuse de Cyril Hanouna dans Touche pas à mon poste.

Mais ce n’est pas tout, un jour, Nathalie a fait un rêve prémonitoire à propos de son mari, Jean-Pierre Pernaut. Interviewée par le magazine Gala ce 9 septembre, elle révèle ainsi avoir “sauvé la vie plusieurs fois” de son mari grâce à ce don.

“Par exemple, quand on lui a posé des stents. Je faisais des rêves, j'avais un mauvais pressentiment, je lui disais d'aller consulter, il n'avait jamais le temps. Il n'y avait rien sur son électrocardiogramme, mais le cardiologue a poussé les examens : son artère principale était bouchée à quatre-vingt-dix-huit pour-cent. Il a été opéré trois jours plus tard”, assure-t-elle.

Et il se pourrait bien que ces intuitions lui aient sauvé la vie elle-même. En 1997, après son retour des Antilles, Nathalie Marquay est souffrante. Après la consultation de huit médecins différents, tous lui diagnostiquent la dengue, mais l’ex miss France a un mauvais pressentiment, elle sent que c’est plus grave.

"Je suis entré dans une église, j'ai demandé de l'aide à mes âmes", explique-t-elle. En sortant de cette église, Nathalie tombe sur la plaque d’un médecin et décide d’y pousser la porte. Celui-ci lui fera des examens qui trouveront une grave maladie. Quelque temps plus tard “je rentrais à l'hôpital de Villejuif pour une leucémie foudroyante. J'y suis restée un an", confie Nathalie.

Comme quoi, même les sentiments les plus irrationnels ont un sens.  

Andréa Meyer

À découvrir

Sur le même thème