France Dimanche > Actualités > Jean-Pierre Pernaut : Opéré d’un cancer !

Actualités

Jean-Pierre Pernaut : Opéré d’un cancer !

Publié le 29 septembre 2018

Elle-même durement touchée par la maladie, Nathalie a fait preuve d’un immense courage pour annoncer la terrible nouvelle.

Lundi 24 septembre, le présentateur star de TF1 n’ouvre pas le JT de 13 heures comme à son habitude. C’est Jacques Legros qui a pris sa place, au grand étonnement des téléspectateurs. Plutôt bizarre, en cette période de rentrée, de la part d’un tel professionnel officiant aux commandes du journal de la Une depuis trente ans ! Alors qu’il aurait pu trouver un prétexte quelconque pour expliquer cette étrange absence, Jean-Pierre a, au contraire, choisi de jouer la carte de la transparence.


Et c’est par le biais d’un message posté sur Twitter, que le public a appris l’effroyable nouvelle. À 68 ans, cette figure si familière du PAF révèle en effet avec une sincérité rare être atteint d’une grave maladie qui fait des ravages de plus en plus importants chez la gent masculine : le cancer de la prostate, le plus fréquent chez les hommes et le troisième en termes de mortalité, après celui des poumons et celui du côlon mais qui, s’il est dépisté à temps, offre de grandes chances de guérison.

Avec cette révélation fracassante, on ne peut s’empêcher de penser à une figure de la télévision française : le regretté Jean-Luc Delarue, qui, en 2011, avait choisi, lui, de tenir une conférence de presse pour « officialiser » son cancer de l’estomac. Le PDG de Réservoir Prod avait même tenu à affirmer qu’il n’avait pas de métastases avec un sang-froid qui en avait marqué plus d’un…

Le format d’un tweet oblige Jean-Pierre Pernaut à être plus laconique mais il y confesse néanmoins avoir subi une intervention chirurgicale afin, sans doute, de pratiquer une ablation de cette glande génitale. Une opération extrêmement délicate qui peut être responsable d’altération des fonctions sexuelles et urinaires… Quelques minutes plus tard, des centaines de messages de soutien sont apparus sur la Toile. Conscient d’avoir lâché une véritable bombe, le présentateur s’est voulu rassurant en lançant un « Tout va bien » censé calmer l’affolement général. « Merci de votre soutien, de votre fidélité », a-t-il tenu ensuite à ajouter dans un nouveau tweet, répondant à l’émoi immense que son état de santé avait provoqué.

Dans le même temps, son épouse, Nathalie Marquay, donnait de plus amples précisions sur son propre compte Instagram et sur sa page Facebook, en révélant que l’opération avait eu lieu mardi matin. Elle a préféré dire toute la vérité au sujet de Jean-Pierre, afin de couper court aux rumeurs et s’est voulue confiante. « Mon mari a subi une intervention chirurgicale pour un cancer de la prostate », a-t-elle confié. Avant d’ajouter : « Rassurez-vous, il va bien et est très bien soigné ». On peut imaginer l’inquiétude dans laquelle cette épouse si aimante doit se trouver, elle qui a survécu il y a vingt et un ans à une leucémie, au terme d’une longue bataille. Mais pas question pour elle de craquer. Plus que jamais, elle doit se montrer solide pour épauler l’homme de sa vie dans son nouveau combat. Et de la force, cette femme d’exception en a à revendre.

Souvenez-vous. Personne n’a oublié les bouleversantes confessions de l’ex-Miss France, en 2005, sur le plateau de Tout le monde en parle, l’émission de Thierry Ardisson sur France 2 : « Même si on sait qu’on est condamné, il faut toujours penser qu’on peut guérir pour se donner une chance. »

La jeune femme savait de quoi elle parlait, car, en 1997, alors âgée de 30 ans, cette jolie brune s’était vue diagnostiquer un cancer des cellules de la moelle osseuse, l’un des pires. Mais là où beaucoup se seraient effondrés, Nathalie, elle, n’a rien lâché. Grâce à sa volonté hors du commun, elle est restée debout jusqu’à sa guérison. Mais l’ex-reine de beauté ne pourra jamais oublier le calvaire enduré avant d’entrevoir le bout du tunnel. Un an de traitement, trois chimiothérapies, un mois et demi dans une chambre stérile… Pourtant, malgré toutes ces épreuves, cette battante hors norme n’a jamais désespéré. Et puis, un jour, le corps médical lui annonce qu’enfin elle est en rémission. Un miracle ! Nathalie en reste encore persuadée : c’est grâce à son mental et à sa détermination inébranlables qu’elle a pu guérir. Elle avait même décidé de raconter son histoire pour aider les malades qui traversent la même épreuve dans Le cancer en face, dans lequel elle livrait de précieux conseils pour ne pas céder face à ce fléau. Très engagée, la Miss 1987 est devenue la marraine de Ti’toine, en 2003, une association qui combat le cancer et plus particulièrement celui de l’enfant.

Et voilà qu’aujourd’hui c’est son mari, qui l’a tant aidée dans sa lutte, qui est lui-même touché. D’autres verraient là un sale coup du sort et s’en remettraient, fatalistes, au destin. Pas eux. Ces deux-là, plus unis que jamais, vont se démener comme des diables pour triompher une nouvelle fois de ce mal. Et c’est encore avec des mots sensibles et justes que Nathalie a tenu à partager les motivations profondes qui les animent en ces moments si importants :
« [Jean-Pierre] m’a toujours soutenue dans mon combat pour ne pas considérer le mot “cancer” comme un tabou et souhaite montrer l’exemple en étant honnête sur sa situation. À mon tour de le soutenir dans ce combat, ensemble nous sommes plus forts », écrit-elle, avant d’avouer que le patient de son cœur souhaite « retrouver au plus vite le plateau du JT de TF1 ». Nul doute qu’avec une telle femme à ses côtés, Jean-Pierre trouvera la force qu’il lui faut pour lutter. Nous lui souhaitons de tout cœur nos plus sincères vœux de guérison. Courage !
 

Sophie Marion

À découvrir