France Dimanche > Actualités > Jean-Pierre Pernaut : Quel cancre !

Actualités

Jean-Pierre Pernaut : Quel cancre !

Publié le 9 février 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Et oui, nul besoin d’avoir suivi de brillantes études pour devenir une immense star du journalisme. La preuve avec Jean-Pierre Pernaut qui revient sur sa scolarité chaotique.

Deux mois après avoir quitté le 13h de TF1, Jean-Pierre Pernaut publie un livre dans lequel il se raconte entièrement. "33 ans avec vous" (chez Michel Lafon) qui sortira le 11 février, revient évidemment sur son incroyable carrière mais également sur ses études, et le moins que l’on puisse dire c’est que pour lui, sa scolarité n'a pas été un long fleuve tranquille. 


Fils d’un directeur d’usine et d’une pharmacienne, petit-fils d’instituteurs, il connait en effet un parcours scolaire désastreux :  "J’ai cumulé deux sixièmes, deux secondes et trois terminales ! ", révèle Jean-Pierre Pernaut. Le jeune Picard était scolarisé dans un internat d’Amiens et a conclu ces années par un échec au baccalauréat. Après un second essai en candidat libre, il a fini par l’obtenir avant d’intégrer la prestigieuse école de journalisme de Lille. Mais son désintérêt pour l’école pourrait s’expliquer par les passions qui l'animaient. 

Extrêmement sportif, il était fou de hockey sur gazon, allant même jusqu’à remporter le championnat de France avec son club, l’Amiens Sporting Club. Il se souvient : "J’avais d’autres passions. Il m’arrivait de sécher les cours pour m’entraîner au hockey ou aller au cinéma. Je m’intéressais davantage à la vraie vie. Mais, à l’époque, la moitié des gens n’avait pas le bac, et cela n’empêchait pas de devenir journaliste. Mon exemple ne doit inspirer personne, car aujourd’hui, ce ne serait plus possible…" 

Sa deuxième passion, il la découvre en parallèle. Curieux de tout, il se passionne pour le journalisme. Il entre au Courrier Picard où il multiplie les stages, les reportages et y signe quelques papiers. Mais c’est après son service militaire que Jean-Pierre Pernaut décide de passer le concours d’entrée de l’Ecole supérieure de journalisme de Lille alors ouvert aux non-bacheliers. Concours qu’il réussit et qui lui permet d’accéder aux métiers de l’audiovisuel. Et c’est précisément ce qu’il fait en 1975 puisqu’il entre chez TF1 pour présenter le journal télévisé de nuit. S’en suit une brillante carrière jusqu’en janvier 2021.  

Cancre mais flamboyant par la suite, le journaliste, aux 33 années de carrière, aura su trouver sa voie. En témoigne son incroyable réussite, aux manettes d’un JT passionnant et proche du public qu’il a su mener d’une main de maitre toutes ces années.   

Mélissa Delphigué

À découvrir