France Dimanche > Actualités > Jean-Pierre Pernaut : Remplacé par une femme !

Actualités

Jean-Pierre Pernaut : Remplacé par une femme !

Publié le 4 décembre 2015

  C’est une journaliste de 35 ans, qui connaît très bien le métier, qui va s’installer dans le siège de Jean-Pierre Pernaut…C’est une journaliste de 35 ans, qui connaît très bien le métier, qui va s’installer dans le siège de Jean-Pierre Pernaut…

On se demande parfois si les sourires qu’affichent les stars de la télé ne sont pas là pour masquer leurs angoisses. En gros plan, avec la haute définition, leurs traits apparaissent avec une telle précision qu’aucun détail ne semble pouvoir nous échapper. Un regard un peu absent, un air triste sont immédiatement décelables et peuvent trahir des sentiments que les intéressés préféreraient garder secrets. Un sourire magistral, feint ou forcé, peut brouiller les pistes…

Celui qu’affichait Jean-Pierre Pernaut pour son grand retour, le 2 novembre dernier, un mois après sa disparition du Journal télévisé de 13 heures pour cause de rupture de ligaments croisés du genou, semblait occuper tout l’écran…

->Voir aussi - Jean-Pierre Pernaut : Après Claire Chazal, il disparaît aussi !

Visiblement, le journaliste était très heureux de retrouver son poste ! Un bonheur bien compréhensible, puisque, depuis vingt-huit ans, il est fidèle aux téléspectateurs ! C’est d’ailleurs à eux qu’il a adressé ses premiers mots : « Mesdames et messieurs, bonjour ! Je suis très content de vous retrouver, vous m’avez manqué. Et merci pour vos innombrables messages de soutien », a-t-il dit, apparemment ému.

Affaibli

Mais cette émotion, tout comme son large sourire, étaient-ils uniquement des preuves de son enthousiasme à l’heure de reprendre sa place ? N’y avait-il pas, au-delà de cette joie, une autre raison qui faisait que Jean-Pierre semblait tellement touché par les témoignages de son public ?

Ces questions, beaucoup se les sont posées. Et jusqu’à maintenant, chacun a tenté d’y répondre sans pouvoir vraiment trancher. Mais aujourd’hui, nous pouvons vous le révéler : oui, il existe bien un autre motif qui fait que le journaliste était particulièrement ému ce jour-là.

Son plaisir évident à retrouver ses marques était en effet en partie gâché par une douloureuse nouvelle, qu’il redoutait et qui lui a été confirmée, alors même que Jean-Pierre était déjà considérablement affaibli…

Cette situation vous fait peut-être penser à celles qu’ont successivement vécues deux autres grandes personnalités du JT de TF1, Patrick Poivre d’Arvor d’abord, en 2008, et tout récemment, Claire Chazal, « remerciée », pour laisser son siège à une plus jeune qu’elle.

Comment, en effet, ne pas évoquer ce trio formidable, ces trois journalistes d’exception, dont les membres ont tant en commun, et dont Jean-Pierre reste aujourd’hui le seul représentant ? À 65 ans, certains pensent qu’il est largement temps pour lui de s’arrêter, et de goûter aux plaisirs de la retraite…

D’autant que le 17 février prochain, un nouveau président-directeur général, Gilles Pélisson, prendra la place de Nonce Paolini à TF1. Un pdg dont la mission est de faire remonter l’audience de la chaîne qui, bien que toujours dominante, continue de perdre des téléspectateurs !

C’est dans ces conditions difficiles que Jean-Pierre Pernaut s’est absenté de son JT… Ce qu’il craignait, jour après jour, depuis sa blessure, est désormais devenu une certitude : il va être remplacé par une femme !

Cette femme, c’est une journaliste. Elle n’a que 35 ans, mais a déjà beaucoup d’expérience. Depuis de longues années, elle est sur le terrain. Et on l’a vue régulièrement à la télévision depuis 2011, entre autres sur Eurosport, puis sur Canal +. Elle est la compagne de l’humoriste Arnaud Tsamere, et ils ont ensemble un petit garçon qui aura 1 an en février prochain…

Pour Jean-Pierre, ce n’est rien de dire que le choc a été rude ! Même s’il se défend d’être contrarié par le fait que son remplaçant soit une remplaçante ! Pour lui, le problème n’est pas là. Le vrai souci, c’est que cela faisait si longtemps qu’il répondait présent à ce rendez-vous, que devoir y renoncer aujourd’hui est un crève-cœur !

Vous voulez lire la suite ?  Achetez la version numérique du magazine ! 0,99€ seulement

Laurence Paris

À découvrir