France Dimanche > Actualités > Jean-Pierre Pernaut : Son témoignage choc dans l'affaire PPDA !

Actualités

Jean-Pierre Pernaut : Son témoignage choc dans l'affaire PPDA !

Publié le 27 novembre 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Après les révélations insoutenables de huit victimes présumées de viol, le journaliste s'est enfin décidé à livrer sa version des faits…

Depuis le mouvement #metoo, lancé en 2017 aux États-Unis, et #balancetonporc, créé peu après en France, le comportement de certains messieurs à l'égard de la gent féminine est regardé de près ! Et gare à ceux qui ont fait preuve d'une drague grossière, ou cru entendre le mot « oui » lorsque la réponse était un refus clair.


Des personnalités connues en ont fait les frais et plusieurs d'entre elles se retrouvent sous l'œil implacable du grand public et de la justice. Pour preuve, les récentes affaires accusant, entre autres, le chanteur Jean-Luc Lahaye, mis en examen le 5 novembre dernier pour « viols sur mineurs » ou encore le comédien Ary Abittan, dénoncé par une femme de 23 ans pour « pratiques sexuelles non consenties ». De son côté, le journaliste Patrick Poivre d'Arvor était en mars dernier incriminé pour des faits de harcèlement, de viols et d'agressions sexuelles par 22 plaignantes, mais l'affaire a été classée sans suite. Heurtées, huit de ces femmes ont témoigné le 8 novembre dans le quotidien Libération, attaquant à visage découvert l'ex-présentateur…

Ce raz-de-marée médiatique dévoilant la face sombre d'un homme puissant a poussé un autre ancien pilier de TF1 à s'exprimer devant ses pairs : Jean-Pierre Pernaut ! Au lendemain de cette tribune, c'est au micro de Philippe Vandel que l'intéressé a réitéré son soutien à son ex-collègue, dans l'émission Culture Médias sur Europe 1 : « J'ai partagé ma vie professionnelle pendant vingt ans avec Patrick Poivre d'Arvor. Et pendant vingt ans, je n'ai jamais entendu parler de ces choses-là. […] Je sais que PPDA était un homme un peu lourd avec les nanas. Elles en parlaient de temps en temps en riant. C'est la seule chose dont je peux témoigner. » Et d'ajouter : « J'avais lu un témoignage disant que les filles avaient peur de monter avec lui en ascenseur. Ce n'est pas de bol, il ne montait jamais en ascenseur. Il montait à pied. Donc, ce n'était pas lui, c'était avec un homme politique que les femmes avaient peur de monter dans l'ascenseur. »

Alors que, de leur côté, ces huit victimes présumées assurent qu'à l'époque tout le monde à TF1 était au courant du comportement de PPDA, l'ex-présentateur du 13 heures a affirmé : « Non. Non, je ne savais pas. »

Les propos de Jean-Pierre en ont choqué plus d'une. Estimant que le présentateur minimisait le comportement de son confrère, Laure Bretton, journaliste à Libération, et Cécile Duflot, directrice générale de l'ONG Oxfam, ont twitté : « Mode d'emploi pour Jean-Pierre Pernaut et tous les autres : quand vous entendez des “nanas” parler entre elles d'un de vos collègues comme un mec “lourd”, ouvrez vos oreilles, intéressez-vous, demandez “lourd comment ? Il fait quoi exactement ? Il dit quoi ?” Vous découvrirez peut-être que “lourd” = qu'il touche leurs fesses ou ne cesse de leur envoyer des SMS salaces. Bref que dire “mec lourd” est une tentative d'attirer l'attention et de chercher de l'aide face à des harcèlements ou des agressions. #derien. »

Clara MARGAUX

À découvrir

Sur le même thème