France Dimanche > Actualités > Jean-Pierre Pernaut : Un Pernaut sinon rien !

Actualités

Jean-Pierre Pernaut : Un Pernaut sinon rien !

Publié le 10 février 2017

Depuis quelques jours, des rumeurs annoncent que Jean-Pierre Pernaut pourrait perdre son fauteuil au journal de 13h de TF1. La première chaîne a tenu à réagir afin de rétablir la vérité.

C’est l’une des informations qui a fait le plus de bruit cette semaine. Le journaliste Jean-Pierre Pernaut serait sur la sellette au journal de 13h de TF1. Un article, paru dans le magazine Télé Star, annonçait son départ dans les prochains mois.

Lire aussi --> Jean-Pierre Pernaut : Il faut le sauver !

En prime, le magazine a réalisé un sondage auprès des lecteurs afin de savoir quel journaliste serait susceptible de remplacer l’emblématique visage du 13h de TF1. Avec 20% des suffrages, c’est Harry Roselmack qui a récolté le plus de votes.

Des informations qui semblent avoir pris de court la chaîne TF1, qui a décidé de réagir. La directrice générale adjointe de l’information de la première chaîne, Catherine Nayl, a tenu à démentir fermement la rumeur via un message posté sur son compte Twitter hier. « Que les téléspectateurs de TF1 et de Jean-Pierre Pernaut du 13h se rassurent, il revient lundi et pour longtemps ! »

Le principal intéressé, actuellement en vacances, n’a pas réagi directement à cette information. Cependant, il aurait tout de même lui aussi fait taire les détracteurs concernant un éventuel départ.

Lire aussi --> Jean-Pierre Pernaut : De terribles séquelles !

Alors qu'une internaute lui aurait demandé s’il allait arrêter la présentation du journal de 13h, le journaliste aurait répondu « non ». Une publication depuis effacée. L'homme de 66 ans a également posté le message publié par la directrice de l’information sur sa propre page Twitter, signifiant qu’il est en accord avec les propos de Catherine Nayl qui indique qu'il conserve son poste au 13h, journal le plus regardé de France avec près de 5,3 millions de téléspectateurs en moyenne chaque jour.

Cyril Coantiec

À découvrir