France Dimanche > Actualités > Jean-Pierre Pernaut : Une terrible séparation !

Actualités

Jean-Pierre Pernaut : Une terrible séparation !

Publié le 30 juin 2015

C’est un � coup dur � pour le journaliste vedette de TF1, Jean-Pierre Pernaut… À 66 ans, supportera-t-il le choc ?

C’est une voix rassurante et familière. Comme un ami qui, tous les midis, viendrait nous donner des nouvelles du monde, de la France, de nos régions et de nos villages. Avec son ton si particulier, grâce à la proximité qu’il entretient avec les téléspectateurs depuis vingt-sept ans qu’il est quotidiennement aux commandes de l’info de la mi-journée sur TF1, Jean-Pierre Pernaut s’est taillé une place à part dans le monde pourtant habitué aux chamboulements de la télévision !

Quand, chaque année, c’est la course aux postes à pourvoir, le jeu de chaises musicales sur fond de valse des têtes d’affiche, lui incarne la sécurité et la sérénité. Sa jovialité, sa simplicité aussi, ont fait son succès. Tous les midis, vous êtes plus de 6 millions de téléspectateurs à regarder son JT. Une immense victoire !

Si le journaliste doit sa réussite à son caractère et son talent, il est aussi aimé et apprécié de tous grâce à l’image qu’il renvoie. Loin des Laurent Delahousse, des PPDA ou des Claire Chazal dont les vies privées tumultueuses ont régulièrement défrayé la chronique, notre Jean-Pierre, placide, imperturbable et fidèle, vit depuis près de quinze ans un amour sans nuages aux côtés de Nathalie Marquay, la mère de ses deux enfants, Tom et Lou.

Fossé

Bien sûr, le couple traverse parfois des tempêtes. Certes, la célébrité a aussi son lot d’inconvénients, comme on a pu le constater cet hiver, lorsque Jean-Pierre Pernaut s’était fait un sang d’encre, inquiet pour sa progéniture harcelée à l’école. Reste que comparé à la plupart des vedettes, le journaliste et l’ancienne Miss nagent dans un doux bonheur. Pour eux, la vie ressemble vraiment à un long fleuve tranquille.

L’aventure n’était pourtant pas gagnée d’avance entre le Picard et la fille née dans le Nord. Lui, issu d’un milieu universitaire et bourgeois, maman pharmacienne, papa centralien, allait-il parfaitement s’accorder avec elle, née dans un milieu plus populaire, dont la maman travaillait dans un hôpital et le père gérait une station-service ?

La différence d’âge – dix-sept ans – séparant le journaliste Jean-Pierre de son épouse ne risquait-elle pas de creuser entre eux un fossé impossible à combler ? Quand, avec tout le respect qu’on lui doit, notre Jean-Pierre arrive aujourd’hui à l’âge de la retraite, Nathalie atteint tout juste la force de l’âge pour une femme. Et demeure toujours aussi belle.

Lors de son expérience de télé-réalité dans La ferme célébrités, on aurait pu croire que l’ancienne Miss céderait aux charmes d’un homme plus jeune. Il n’en a rien été, bien au contraire. Jour après jour, année après année, consolidé par la naissance de leurs deux enfants, cimenté par des passions communes comme la course automobile ou le théâtre, le couple Marquay-Pernaut n’a cessé d’aller de l’avant. Le contre-exemple parfait de la vie d’autres célébrités.

D’ailleurs, et c’est là sans doute l’une des clés du succès de Jean-Pierre Pernaut, son épouse et lui ne vivent pas comme la plupart des people du grand écran. Les voit-on chaque année parader dans les tribunes de Roland-Garros ? Une seule fois, en 2013 ! Le journaliste et sa douce ont-ils leurs habitudes sur la côte varoise, comme bon nombre de figures du show business ? Oui, mais ce n’est pas où vous croyez.

Quand les stars vont faire bronzette sous les regards des touristes à Saint-Tropez, les Pernaut, comme Monsieur et Madame Tout-le-monde, s’accordent une pause estivale dans la station familiale du Lavandou. Bref, ils forment un couple simple et normal…

Jean-Pierre PernaudSuccesseur

Mais sur cette magnifique harmonie, sur cet équilibre façonné par des années de routine, d’habitude et de bonheur, pèse désormais une terrible menace… La longévité de certaines stars du petit écran laisse pantois. Michel Drucker, Patrick Sébastien semblent indéboulonnables, comme en leur temps PPDA ou le regretté Jacques Martin.

Or on sait ce qu’il advint de ces derniers. Du jour au lendemain, ils se sont retrouvés privés de télé par la seule volonté d’un patron de chaîne. Après des décennies de loyaux services, ils ont fait dû faire leurs cartons, partir malgré eux, dépités.

Si nous évoquons cette douloureuse question, c’est que le doux ronron professionnel et familial de Jean-Pierre pourrait subir bientôt un terrible coup d’arrêt… En début d’année, on lui a déjà demandé de modifier le format de son journal. Une révolution pour lui. Mais qui n’est peut-être rien comparé à ce qui l’attend. Nous sommes en effet aujourd’hui en mesure de vous révéler que de grands changements se profilent à la tête de la première chaîne…

Depuis huit ans, Nonce Paolini préside aux destinées de TF1. Or, d’après nos informations, il est sur le départ. Qui viendra après lui ? Le ton de bon père de famille de Jean-Pierre plaira-t-il à son successeur ? L’arrivée de Nonce avait signé la fin de PPDA. Le nouveau directeur sera-t-il le fossoyeur du héros du JT de 13 h ?

Pour Jean-Pierre Pernaut et les siens, les jours et les mois pourraient être marqués par une terrible rupture. Et cet été, les vacances au Lavandou risquent d’avoir une saveur un peu particulière : un goût d’amertume, un brin de nostalgie peut-être, sur un fond d’anxiété !

Nous ne pouvons que lui souhaiter bon courage pour affronter la tempête qui se profile.

Christian Morales

À découvrir

Sur le même thème