France Dimanche > Actualités > Jeanne Cooper : “Les feux de l’amour”, un reflet de sa propre vie !

Actualités

Jeanne Cooper : “Les feux de l’amour”, un reflet de sa propre vie !

Publié le 26 juin 2016

Le 23  juin dernier, Jeanne Cooper  a fait sa dernière apparition dans la série. L’occasion de retracer le parcours de cette actrice, disparue il y a trois ans…Le 23  juin dernier, Jeanne Cooper  a fait sa dernière apparition dans la série. L’occasion de retracer le parcours de cette actrice, disparue il y a trois ans…

Des histoires d’amour déçues, une descente dans l’enfer de l’alcool, une dépression… L’actrice Jeanne Cooper, qui nous a quittés le 8 mai 2013, et son personnage des Feux de l’amour, ont brûlé de la même flamme et affronté les mêmes démons!

Dotées toutes deux d’un fort tempérament, dures en affaires mais le cœur sur la main, la star de la célèbre série et la richissime businesswoman de Genoa City étaient faites du même bois. «Ces deux femmes ont beaucoup de points communs», notait d’ailleurs le New York Times peu de temps avant le décès de la comédienne.

Prenez par exemple la générosité dont fait preuve Katherine Chancellor dans le feuilleton: celle qu’on surnomme la «duchesse» n’hésite pas à aider des jeunes en détresse, comme Ambre ou Mackenzie Browning, qu’elle accueille dans sa résidence. Elle remue aussi ciel et terre pour soutenir ceux qu’elle aime, comme son amie Nicky Newman.

«Elle adorait travailler avec de jeunes acteurs pour les guider. Elle ne faisait pas de leçons aux gens, elle était en osmose avec eux», révèle Doug Davidson, alias Paul Williams.

Dans la vie, Jeanne Cooper était de la même espèce : cette légende du petit écran soutenait et prenait toujours sous son aile les nouveaux venus dans la série. «Elle adorait travailler avec de jeunes acteurs pour les guider. Elle ne faisait pas de leçons aux gens, elle était en osmose avec eux», révèle Doug Davidson, alias Paul Williams. «Si le paradis existe, c’est sûr qu’elle y est», ajoute Eric Braeden, qui incarne le héros moustachu de la série, Victor Newman.

Reste que le personnage et son interprète ont dû affronter de bien douloureuses épreuves dont Jeanne comme Katherine sont souvent ressorties le cœur brisé. Femme d’affaires redoutable, Mrs Chancellor est aussi une amoureuse passionnée que les hommes font énormément souffrir. Si elle trouve enfin le bonheur conjugal auprès de Murphy, son dernier époux, la malheureuse a tout de même été trahie par ses cinq autres maris! De son côté, Jeanne, mariée en 1955 avec le producteur Harry Bernsen, divorcera en 1977. Une séparation douloureuse qui la marquera à jamais. Jeanne ne se remariera pas mais, comme Katherine, enchaînera les aventures avec des hommes plus jeunes qu’elle. Dans son autobiographie, Not Young, Still Restless, elle révèle sa liaison avec Beau Kayser, qui jouait le rôle de son fils dans la série. Les deux amants ont même envisagé le mariage mais la star a préféré rompre à cause justement de leur différence d’âge. «Quand j’aurai 80 ans, tu n’en auras que 60», écrivait-elle dans son livre.

Alcoolisme

Autre point commun entre l’actrice et son personnage: des amours douloureuses qui vont plonger les deux femmes dans l’alcool et la dépression. Dans la série, Katherine se met à boire plus que de raison lorsqu’elle réalise que son époux Philip Chancellor la trompe avec sa manucure, Jill Foster. Elle finit par sortir de cet enfer en se faisant soigner dans un centre des Alcooliques anonymes.

«Elle a cru résoudre ses problèmes dans l’alcool. Heureusement, elle s’en est sortie toute seule", déclare son fils.

Jeanne Cooper s’est également battue contre cette addiction. Selon son fils, Corbin Bernsen, sa mère avait un côté obscur, et faisait souvent rimer «boisson» avec «dépression». «Elle a cru résoudre ses problèmes dans l’alcool. Heureusement, elle s’en est sortie toute seule. À part une cure à l’hôpital Saint John, elle n’a suivi aucune thérapie, elle s’est battue et a fini par voir le bout du tunnel», a-t-il révélé au journal américain TV Guide Magazine.

Mais il est un autre ennemi que Jeanne et son héroïne ont dû combattre, un adversaire invincible: le vieillissement! Pas question pour ces deux femmes magnifiques de se laisser enlaidir par les rides! En 1984, Jeanne, âgée alors de 56 ans, subit donc une opération de chirurgie esthétique… qui a été intégrée dans l’un des épisodes du feuilletonoù Katherine se fait faire un lifting!

Malgré ces épreuves, Jeanne, comme Katherine, ont connu une fin de vie heureuse. L’actrice, mère et grand-mère aimante, a vécu ses derniers instants, entourée par l’amour de ses trois enfants, Corbin, Caren et Colin, et de ses huit petits-enfants, six garçons et deux filles.

Dans la série, Katherine finit également ses jours, entourée de Jill Foster Abott et de tous les proches qu’elle a aimés. Dans l’épisode diffusé sur TF1 le 12 avril dernier, trois ans plus tard qu’aux États-Unis, on la voit monter avec difficulté l’escalier de sa sublime demeure. Le tournage de cette ultime scène précède d’un mois et demi à peine le décès de Jeanne Cooper

Les fans français des Feux de l’amour n’apprendront cependant la mort de leur idole que le jeudi 23 juin. Ce jour-là, la Une diffusera un passage bouleversant dans lequel les collègues de la comédienne font leurs adieux à cette grande dame. Émotions garanties! Alors ne manquez pas cet épisode et n’oubliez pas vos mouchoirs…

Catherine Venot

À découvrir