France Dimanche > Actualités > Jenifer : Condamnée pour violences !

Actualités

Jenifer : Condamnée pour violences !

Publié le 9 mars 2019

Le juge a fermement réagi à la brutalité dont Jenifer a fait preuve.

Un album intitulé Nouvelle page, sorti en octobre dernier ; la nouvelle saison de The Voice, la plus belle voix, qui démarre bientôt, le 9 février prochain, sur TF1 ; et, enfin, la tournée des Enfoirés qui vient juste de se terminer : pour la ravissante Jenifer, âgée de 36 ans, le temps semblait au beau fixe et l’avenir plein de promesses ! 

Professionnellement du moins… Car le 21 janvier dernier, la chanteuse et son compagnon ont vécu un moment particulièrement éprouvant face à la justice, après la plainte déposée à leur encontre en 2017 par un photographe.

Ce jour-là, en effet, la 13e chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Paris a reconnu le couple coupable de « violences en réunion n’ayant pas entraîné plus de huit jours d’ITT » et l’a condamné à une amende de 2 000 euros avec sursis, ainsi qu’à 1 000 euros de frais de justice et 500 euros de dommages et intérêts à verser à la partie civile.

« Je circulais à scooter dans le centre de Paris, a expliqué la victime, pendant son audition. À un moment, je suis pris dans les embouteillages et le compagnon de Jenifer me fait un signe de revolver à travers la vitre de son auto, avant de démarrer. »


Peu après cet échange inquiétant, l’homme décide, pour se protéger de la pluie, de s’arrêter et de s’abriter sous le porche d’une boutique de vêtements pour enfants. Il ne s’est hélas pas aperçu, assure-t-il, que l’artiste et son petit ami sont à l’intérieur en train de faire des achats. 

C’est alors que le chéri de la coach de TF1 serait sorti en trombe du magasin et se serait rué sur lui. Comme l’a raconté le plaignant : « Après avoir reçu un coup de poing au visage asséné par le compagnon de Jenifer, et alors que je suis toujours au sol, je vois la chanteuse sortir du magasin comme une furie. […] Là, elle m’insulte, me tire les cheveux, me donne des coups de pied. »

à l’époque des faits, Jenifer avait très vite publié un message sur son compte Instagram afin, sans doute, de rassurer ses fans : « Tout va bien et je ne suis pas en garde en vue !!! », a-t-elle ainsi écrit. Une chance pour la maman d’Aaron, 15 ans, et de Joseph, 4 ans, mais ce passage devant la justice risque bien malgré tout de laisser des traces.

Celle qui, dans Hey Jen, l’un des titres de son dernier disque, chante : « Je me noie sous la presse / des on-dit, des photos qui n’reflètent rien », souhaitera sûrement bientôt faire oublier cette condamnation et commencer une… nouvelle page.

Clara MARGAUX

À découvrir