France Dimanche > Actualités > Jenifer : Interdite d'enfant

Actualités

Jenifer : Interdite d'enfant

Publié le 7 juillet 2006

Mais Jenifer se dévoue corps et âme pour les orphelins du NépalMais Jenifer se dévoue corps et âme pour les orphelins du Népal

Depuis qu'elle a remporté la première édition de la Star Academy, il y a cinq ans, Jenifer enchaîne albums sur tournées, avec un succès que bien des stars académiciens lui envient...

Cependant, si la scène et la musique occupent une grande place dans sa vie, (elle s'implique en effet de plus en plus dans l'écriture des textes de ses chansons), elles ne tiennent pas la première place dans son cœur. Non, ce qui compte plus que tout pour la jolie brune ce sont... les enfants.

->Voir aussi - Jenifer : Elle risque sa vie !

La naissance, le 5 décembre 2003, de son petit Aaron, fruit de ses amours avec le chanteur Maxime Nucci, a sans aucun doute été pour elle, le plus beau moment de sa vie. Un instant de grâce qu'elle a souhaité prolonger, mettant pendant quelques mois sa carrière entre parenthèses.

Forte de cette fabuleuse expérience, la jeune femme n'avait pas de plus cher désir que de donner un petit complice à Aaron. Un rêve qui, hélas, n'a que failli devenir réalité...

Éprouvant

Tout a commencé lorsqu'elle s'est passionnée pour l'Association Chantal-Mauduit Namasté. Cette alpiniste française, victime d'une chute mortelle en 1998, avait, outre ses exploits sportifs, beaucoup œuvré pour les orphelins de Katmandou. Fondée après sa disparition, l'association poursuit son travail, soutenant les enfants les plus pauvres du Népal.

Jenifer, touchée par cette noble cause, s'est investie pour cette association, dont elle est devenue la marraine. Cette année, elle s'est même rendue au Népal, expédition risquée, car le pays connaît actuellement de graves émeutes. Un voyage éprouvant à plus d'un titre...

En effet, à plusieurs reprises, la jeune femme a dû se cacher pour éviter les tirs des émeutiers. Et plus grave, elle a dû renoncer à son grand rêve de laisser parler son cœur de mère.

«J'aurais bien aimé parrainer en direct un enfant, soit un petit garçon, soit une petite fille, a-t-elle en effet confié au magazine TV Grandes Chaînes, mais j'ai volontairement refusé ce parrainage direct. Tout simplement pour ne pas faire de jaloux parmi tous ces orphelins.»

Choix cruel

Un choix cruel, mais ô combien généreux... Car en refusant ainsi de parrainer un enfant en particulier, elle se dévoue d'autant plus pour tous les autres... Depuis qu'elle est rentrée en France, la douce Jenifer tente d'oublier sa déception.

Heureusement, Jenifer sait qu'elle peut compter dans ses moments de blues, sur Maxime et les risettes d'Aaron, qui font tout pour mettre son cœur Au soleil...

Gérard Chagnon

À découvrir