France Dimanche > Actualités > Joe Dassin : À nouveau grand-père !

Actualités

Joe Dassin : À nouveau grand-père !

Publié le 12 août 2015

� Jonathan�, le fils aîné de Joe Dassin, s’apprête à être papa pour la deuxième fois. Disparu il y a 35 ans, le chanteur aurait été si heureux de voir la famille s’agrandir…

Dans l’illustre famille Dassin, il y eut Jules, grand réalisateur, bien sûr, et Joe, immense chanteur et musicien, hélas disparu il y a trente-cinq ans, laissant deux fils en bas âge, Jonathan et Julien… Une lignée bénie des dieux qui est sur le point de se perpétuer !

En effet, avec sa femme, Samira, le fils aîné de l’interprète de L’été indien donnera, en octobre, un petit frère à Jana, leur fillette de 5 ans. Joe Dassin aurait été si heureux d’être à nouveau grand-père…

« Notre bébé portera un prénom qui commencera par J, c’est très important pour moi de respecter la tradition familiale, mais il ne s’appellera ni Joe ni Joseph, comme son grand-père, ni Jules, comme son arrière-grand-père », a confié l’artiste de 36 ans.

Ce dernier a choisi, depuis longtemps, de marcher dans les traces de son célèbre papa : « À 13 ans, j’écrivais des textes pour un groupe, Limelight, que je faisais traduire par ma tante Richelle, puis je suis devenu leur chanteur », nous a-t-il expliqué.

Similitudes

Cependant, il a mis un point d’honneur à ne jamais reprendre aucune des chansons de celui auquel il ressemble de manière frappante, tant physiquement que vocalement. Au point que, lorsqu’il était petit, Christine, sa mère, se surprenait à l’appeler « Joe » quand il se mettait au piano pour s’accompagner au chant !

Et les similitudes ne s’arrêtent pas là… Comme Jonathan Dassin nous le racontait en 2013 : «Ma mère m’a dit un jour que j’étais jaloux et possessif comme lui. Selon Patrick Sébastien, qui le connaissait bien, j’ai également hérité de certaines de ses mimiques. Récemment, lors de l’enregistrement des Années bonheur, il en avait carrément les larmes aux yeux. Je n’ai pourtant jamais cherché à lui ressembler. »

On pourrait croire qu’il a été difficile pour lui de grandir et de se construire en l’absence d’une figure paternelle… Eh bien, étrangement, il n’en est rien ! « Je ne souffre pas de n’avoir pas connu mon père puisque j’ignore ce que c’est que d’en avoir un, nous a-t-il encore avoué. J’ai, en revanche, eu plus de mal à accepter le décès de ma mère quand j’avais 17 ans… »

Jonathan DassinProjets

Il faut dire que, à la mort de son père Jonathan n’était qu’un petit garçon de 23 mois… Souvenez-vous, le 20 août 1980, Joe Dassin était terrassé par une crise cardiaque alors qu’il se trouvait Chez Michel et Éliane, un restaurant situé à Papeete, à Tahiti.

Deux mois plus tôt, le chanteur avait obtenu la garde provisoire de ses deux fils, en attendant le jugement définitif du divorce, qui n’a jamais été rendu du fait de sa brutale disparition. Jonathan et Julien avaient alors été rendus à leur mère, après un nouveau procès…

À 18 ans, l’aîné des Dassin est allé s’installer une année à Tahiti. Là-bas, il avait rencontré des amis de son père et a finalement réussi à se construire autrement que dans le souvenir de ces événements tragiques. À son retour en métropole, ce musicien dans l’âme est devenu trompettiste dans un groupe afro- antillais, Nassara, pendant six ans.

En 2011, il a franchi une nouvelle étape, en fondant sa propre société de production, Joxy Music, au côté de son « manager » qui n’est autre que Samira, la femme de sa vie !

En novembre 2013 est sorti le premier album de Jonathan Dassin. Le deuxième, en cours d’élaboration, devrait être enregistré courant 2016. Auteur, compositeur et interprète, c’est au Kazakhstan, en Asie centrale, qu’il a rencontré son premier public. Là-bas, il a même enregistré l’un de ses titres en duo avec l’une des stars locales !

Proche du fils de Patrick Sébastien, Olivier Villa qui sera sur la scène de l’Olympia le 5 septembre prochain, Jonathan fait partie de la liste des invités exceptionnels avec, entre autres, Michèle Torr et Fabienne Thibeault : « Olivier m’a invité à interpréter l’une de mes chansons pendant son concert, nous a-t-il confié. J’en suis très heureux. Nous avons la même approche du métier. »

Des projets musicaux, une grande scène parisienne, un bébé… Voilà une rentrée qui s’annonce sous les meilleurs auspices !

Dominique Préhu

À découvrir