France Dimanche > Actualités > Johnny Depp : Victime d’un complot !

Actualités

Johnny Depp : Victime d’un complot !

Publié le 8 juin 2016

Les proches de l’acteur Johnny Depp accusent  Amber Heard d’avoir monté un épouvantable stratagème pour profiter de sa fortune !Les proches de l’acteur Johnny Depp accusent  Amber Heard d’avoir monté un épouvantable stratagème pour profiter de sa fortune !Les proches de l’acteur Johnny Depp accusent  Amber Heard d’avoir monté un épouvantable stratagème pour profiter de sa fortune !Les proches de l’acteur Johnny Depp accusent  Amber Heard d’avoir monté un épouvantable stratagème pour profiter de sa fortune !Les proches de l’acteur Johnny Depp accusent  Amber Heard d’avoir monté un épouvantable stratagème pour profiter de sa fortune !

On dirait un film hollywoodien du genre Kramer contre Kramer. Succès assuré, casting exceptionnel : Johnny Depp et Amber Heard dans les rôles principaux. Sauf que ce n’est pas du cinéma. C’est l’histoire triste d’une fin d’amour, mais aussi, peut-être, et surtout, une sordide affaire de manipulation…

Tout commence par une relation hors norme entre Amber, qui s’affiche bisexuelle et jalouse de son indépendance, et lui, fêtard invétéré. Leur union, célébrée le 3 février 2015 à Los Angeles, puis sur une île paradisiaque des Caraïbes, semblait couronner une liaison commencée en 2012.

->Voir aussi - Johnny Depp : "J'ai retiré de la vente ma propriété du Sud de la France !"

Mais la mariée était peut-être un peu trop belle… Car l’on a appris il y a quelques jours que le couple était sur le point de divorcer ! Pourquoi ? La maman de Johnny, Betty Sue Palmer, très malade, qu’il avait installée chez lui, en Californie, avait son idée sur la question : « Amber utilise Johnny pour son argent et sa notoriété, pour booster sa carrière », avait-elle révélé sur le site américain TMZ.

Audience

C’est justement le 23 mai, quatre jours après la mort de sa belle-mère, qu’Amber a décidé d’entamer une procédure de divorce, pour cause de « différends irréconciliables ». Une requête assortie d’une demande de pension alimentaire substantielle… Car à l’époque de leur mariage, aucun contrat n’avait été rédigé et la belle Amber pourrait exiger la moitié de la fortune de Johnny…

Quelques jours plus tard, le 27 mai, le monde sidéré apprenait que la jeune femme de 30 ans s’était rendue au tribunal de Los Angeles, le visage marqué de bleus, pour faire prononcer une injonction d’interdiction à l’encontre de son mari pour cause de violences conjugales, précisant que Johnny Depp l’avait « agressée verbalement et physiquement […] toute la durée de leur relation » !

Une photo la montrant le visage tuméfié, résultat, selon elle, de coups que lui aurait portés Johnny la soirée du 21 mai avec son téléphone portable, accompagnait cette plainte. Largement diffusé sur Internet, ce cliché fait froid dans le dos. Toujours selon Amber, l’acteur aurait tenté d’acheter son silence après cette scène de violence, ce qui l’aurait décidée à se séparer de lui.

Si le tribunal a donné raison à la jeune femme, en émettant une ordonnance interdisant au comédien de l’approcher à moins de 100 mètres, et ce jusqu’au 17 juin, jour de la prochaine audience, la police, appelée par Amber le 21 mai au soir n’a pas « vu de preuves » de la violence évoquée… Ce qui n’a pas empêché la jeune femme, de déposer une main courante le 31 mai. Et depuis, de nombreuses voix s’élèvent pour défendre Johnny.

À commencer par celle de Vanessa Paradis, la mère de ses enfants, qui a écrit une lettre, relayée par le site TMZ : « C’est une personne sensible, aimante et aimée, et je crois de tout mon cœur que les récentes accusations mensongères faites contre lui sont scandaleuses. Durant toutes les années où j’ai été avec Johnny, il n’a jamais été violent physiquement. »

Une défense à laquelle s’est jointe leur fille Lily-Rose, qui a posté ce message sur les réseaux sociaux : « Mon père est la personne la plus aimante que je connaisse, il a été un père merveilleux pour mon frère et moi et toutes les personnes qui le connaissent diront la même chose ».

La sœur de Vanessa, Alysson Paradis, a elle aussi envoyé une photo d’elle et de son ex-beau-frère sur les réseaux sociaux, avec ce petit texte : « Tu es et seras toujours de la famille pour moi. Tu es l’une des personnes les plus drôles et la plus aimante que je connaisse. »

Témoignage

Mais l’acteur Terry Gilliam, réalisateur de Brazil, est allé beaucoup plus loin. « Comme de nombreux amis de Johnny Depp, je découvre en Amber Heard une bien meilleure actrice que je ne le pensais », a-t-il écrit sur Facebook, affirmant que les photos où la jeune femme apparaît battue sont truquées !

Il a même ajouté un lien à son témoignage, qui émane d’un humoriste, Doug Stanhope, ami de Depp, qui estime que la belle aurait tout inventé pour toucher le pactole ! « Nous l’avons regardée le manipuler pendant des années. Nous n’avons rien dit. Nous en avons parlé entre nous, oui, mais pas devant lui », affirme-t‑il sur le site The Wrap.

Et d’ajouter : « Ma petite amie Bingo et moi étions chez Johnny samedi, juste avant l’agression présumée. Nous avons pensé que son humeur maussade pouvait s’expliquer par la mort toute récente de sa mère. Mais il nous a ouvert son cœur, disant que non seulement sa maman était morte, mais qu’Amber allait bientôt le quitter, et qu’elle le menaçait de mentir publiquement s’il n’acceptait pas ses conditions »… Et l’humoriste de conclure : « Johnny Depp s’est fait abuser, manipuler, piéger ».

Ce qui est sûr, c’est que l’interprète d’Edward aux mains d’argent est bien décidé à ne pas perdre tout le sien. Johnny Depp s’est offert les services d’une avocate spécialisée dans le divorce de stars, Laura Wasser, surnommée The Disso Queen, la reine de la dissolution… Avec elle, les conjoints de célébrités ne repartent pas avec la fortune de leur ex. Kim Kardashian, Christina Aguilera, Britney Spears, Ashton Kutcher, Heidi Klum, Melanie Griffith, pour ne parler que d’eux, ont été ravis de son travail.

Désormais, ce sera à la justice d’éclaircir cette triste affaire. Et de punir le ou la coupable. Lui, s’il a battu sa femme ; elle, si elle a menti et voulu le faire chanter…
Laurence Paris

À découvrir