France Dimanche > Actualités > Johnny et Læticia : Leur combat contre la maladie !

Actualités

Johnny et Læticia : Leur combat contre la maladie !

Publié le 26 avril 2013

Afin d’aider les enfants séropositifs, la jeune femme Læticia a créé une fondation. Et son époux Johnny a accompli un geste remarquable pour lui permettre de lancer son projet.

Le malheur n’oublie jamais personne. Y compris, ou peut-être surtout, ceux qui brillent plus que les autres, et que l’on appelle les stars. On pourrait même parfois penser que le destin tente de rattraper l’injustice qui fait que certains sont beaux, d’autres pas, certains talentueux, riches, alors que d’autres non, en s’acharnant sur eux. C’est en tout cas ce à quoi l’on peut penser quand on songe au couple que forment Læticia et Johnny Hallyday.

Au premier regard pourtant, ils ont tout pour eux. Lui, le rocker, n’a-t-il pas réussi le tour de force d’avoir une carrière exemplaire, une image formidable, lui qui a traversé les années et les modes avec une désinvolture que beaucoup de ses confrères lui envient ? Et elle, à la fois si douce et si sûre de son amour, qui a réussi là où toutes les autres ont finalement échoué : rendre heureux un homme qu’aucune femme n’avait pu garder auprès d’elle ?

Drame

Mais, comme nous le disions, Johnny et Læticia ont connu bien des drames. Déjà, avant de se rencontrer, ils avaient, l’un et l’autre, traversé de grandes épreuves, et parmi elles, la maladie. C’est contre ce fléau, qu’encore une fois, aujourd’hui, ils se battent ensemble…

Pour Johnny, personne n’ignore qu’il a plusieurs fois frôlé la mort, forgeant ainsi son image indestructible de rocker. Mais, en 2009, il est vraiment passé très près du précipice… Son opération pour une hernie discale avait dégénéré, et sa vie n’a alors tenu qu’à un fil. Si Læticia, à qui les médecins du Cedars-Sinai Hospital de Los Angeles avaient expliqué la situation, n’avait pas accepté leur décision de mettre son mari, plusieurs fois de suite, dans un coma thérapeutique, qui sait ce qui se serait passé ?

La jeune femme a, elle aussi, connu son lot de drames. Elle n’a que 14 ans quand ses parents divorcent. Mais son père vit très mal la séparation. L’été qui suit, elle et son frère le retrouvent à Miami, très affaibli, amaigri, suicidaire même. N’écoutant que son cœur, la petite va décider de rester à son côté. « Je voulais le soigner », a-t-elle récemment expliqué à nos confrères de Paris Match, dans une interview bouleversante. « Je lui faisais ses repas, son ménage. J’essayais de le remettre dans la vie. » Grâce à la force de son amour, et à sa détermination, la toute jeune fille est parvenue à ses fins : son père s’est senti mieux.

Mais l’enfant qu’elle était encore est sortie de ce tête-à-tête déstabilisée, perdue, et a sombré dans l’anorexie… Tout le monde sait aujourd’hui les ravages que peut faire cette maladie. Mais ce qui est remarquable, avec Læticia, c’est qu’elle est parvenue, malgré tout, à ne pas s’apitoyer sur son sort. Avec un très grand courage, et une force qu’on ne lui soupçonnait pas, elle a tiré le meilleur de ce malheur, illustrant parfaitement cette phrase un peu trop répétée, « Ce qui ne tue pas rend plus fort » : « Mener ce combat avec mon père m’a forgée pour la suite. Si je ne peux pas m’occuper des autres et de ceux que j’aime, je perds pied », a-t-elle encore confié à Paris Match.

Compassion

Johnny, même si son chemin est bien différent de celui de son épouse, a lui aussi été là pour elle, au moment où elle en avait le plus besoin. Comme il s’en est ouvert à Amanda Sthers, dans son autobiographie, "Dans mes yeux" (Plon), il a été bouleversé en découvrant l’anorexie de sa future femme : « Læticia était maigre. Elle ne s’aimait pas. […] Je voulais mettre des bandelettes autour d’elle pour qu’elle ne souffre plus », écrit-il. Son amour et sa compassion étaient tels que la jeune femme estime qu’elle ne s’en serait peut-être pas sortie sans lui : « Je reviens de loin. Mon mari m’a sauvée. Il m’a permis de me recentrer », a-t-elle encore confié.

Et puis, on le sait, Johnny a aussi partagé avec son épouse la douleur de ne pas pouvoir mettre un enfant au monde. « C’est une vraie maman, mais son ventre ne répondait pas », explique-t-il, toujours dans son livre. Oui, malgré son désir impérieux d’avoir des enfants, qui était vraiment au cœur de sa vie, la jeune femme n’arrivait pas à devenir mère. Elle a fait plusieurs fausses couches qui, au-delà des dégâts physiques, ont été la source d’une tristesse sans fond.

Et alors que le couple s’était rendu à l’évidence qu’il fallait sans doute avoir recours à l’adoption, et que les démarches, longues et difficiles, qui ont duré trois ans, étaient déjà bien avancées, Læticia est soudain tombée enceinte. C’était en 2004. Hélas, une nouvelle fois, au bout de quatre mois, alors que l’espoir était si fort, elle a perdu son bébé…

Bébé

Et puis, comme la vie est faite ainsi, après ce nouveau drame, c’est le soleil qui est arrivé chez les Hallyday. Un soleil aux cheveux bruns et au sourire merveilleux, que le couple a baptisé Jade. « Je ne suis devenue une femme qu’à 29 ans, quand j’ai pu tenir pour la première fois ma fille dans mes bras », avait-elle confié à Gala. Plus tard, la petite Joy est venue agrandir cette famille pas comme les autres. Depuis, les étoiles ne cessent de briller dans les beaux yeux de Læticia.

C’est justement pour redonner un peu de ce bonheur que le couple a décidé de se battre contre la maladie. C’est au Vietnam, pays dont ses deux filles sont originaires, que Læticia a créé, il y a un an, une fondation, La bonne étoile, destinée à s’occuper des orphelins séropositifs. Son but ultime est que ces enfants puissent recevoir une éducation digne de ce nom. De ce fait, la construction d’une école est actuellement à l’étude. Bien sûr, Johnny est très fier du nouveau « bébé » de sa femme, et il l’admire plus que jamais.

Mais il fait plus que cela, puisqu’il a décidé de donner de sa personne. En effet, il va reverser le cachet du film "Salaud on t’aime", qu’il tourne actuellement avec Sandrine Bonnaire sous la direction de Claude Lelouch, à la fondation de sa femme ! Un geste plein d’amour, qui vient ponctuer leur belle histoire, qui ne cesse jamais de nous étonner…

Laurence Paris

À découvrir