France Dimanche > Actualités > Johnny Hallyday : Arrêtez le massacre de sa tombe !

Actualités

Johnny Hallyday : Arrêtez le massacre de sa tombe !

Publié le 8 octobre 2019

.photos:bestimage
© BESTIMAGE Johnny Hallyday

Le corps de Johnny Hallyday enterré à Saint-Barthélemy va être exhumé et déplacé. Ce chantier, mis en œuvre par Læticia, crée une vive polémique.

Depuis quelques jours, les riverains du cimetière marin de Lorient sur l’île de Saint-Barthélemy sont en colère. Plus moyen de venir se recueillir sur les tombes de leurs proches sans avoir à subir les allées et venues d’une armée d’ouvriers qui s’activent dans les allées. Et dans quelques jours, ce seront les bruits des pelleteuses que ces pauvres gens vont devoir subir ! Infernal ! La mission de ces hommes qui viennent ainsi troubler la quiétude des lieux ? Préparer un chantier qui, alors qu’il débute à peine, fait déjà beaucoup jaser : il s’agit du caveau funéraire de Johnny Hallyday que Læticia, sa veuve, fait construire sur ce bout de terre, face à la mer, où il repose depuis le 11 décembre 2017. Un projet d’envergure qui, même s’il n’a rien d’illégal, soulève d’épineux problèmes. Prévu à côté de l’actuelle sépulture, sur la droite, ce caveau flambant neuf devrait prendre la place de vieilles tombes datant de l’époque où l’île était suédoise, qui, elles, seront transférées dans un autre cimetière

Les riverains voient le paisible cimetière marin transformé en parc d’attractions façon Graceland. Un chambardement qui met toutes les descendants de ces colons en émoi. En attendant, il a fallu désencombrer la sépulture du chanteur, ce qui n’a pas été une mince affaire. Une tâche qui a donné bien du mal aux maîtres d’œuvre, tant y avaient été déposés des monceaux d’objets en tout genre. Guitares, bougies, fleurs artificielles, cœurs en plastique, photos encadrées et crucifix en pagaille, mettre un petit souvenir sur la tombe de Johnny était devenu un rituel pour les fans de passage. Voir ainsi toutes leurs « offrandes » mises à l’écart leur a fait un choc. Sur la bâche censée protéger du vent le petit carré de sable sous lequel est enseveli le cercueil du chanteur, l’on pouvait, ces jours-ci, lire un message inscrit en lettres capitales qui en dit long sur leur colère : « Arrêtez le massacre ». Bref, pour eux, ce grand ménage s’apparente à un sacrilège.

Læticia se retrouve donc une nouvelle fois dans le collimateur. Accusée de toutes parts, à commencer par David et Laura qui ont appris la manœuvre par les médias, elle a dû se justifier sur les réseaux sociaux. Selon elle, si elle a décidé de faire construire ce caveau funéraire de quatre places, c’est uniquement dans le but de répondre au désir de son époux. La dernière épouse de Johnny, qui a acquis une concession dans les règles, s’étonne de cette polémique. « La décence voudrait que l’on m’épargne du débat relayé par les médias concernant la mise en place du caveau familial que souhaitait mon mari », a-t-elle écrit sur son compte Instagram, visiblement très agacée.

Pour l’heure, le projet n’en est qu’à ses débuts mais laisse présager de longues semaines de travaux. Mais une fois ceux-ci terminés, il faudra exhumer le cercueil du rocker, afin de le placer dans sa nouvelle demeure réalisée, si l’on en croit différentes sources, en béton armé. Une exhumation hautement choquante pour beaucoup – dont Laura, la fille aînée de Johnny, qui s’est dit scandalisée – qui devrait avoir lieu en toute intimité. Et ce n’est pas tout.


Tous ceux qui s’indignent de ce projet craignent aussi que le cimetière de Lorient prenne des allures de parc d’attractions Certains accusent même Læticia de velléités bassement mercantiles, allant jusqu’à évoquer un possible droit d’entrée pour pouvoir accéder à la future pierre tombale, comme cela se fait déjà à Graceland où repose Elvis Presley. En effet, depuis deux ans, les adorateurs du King doivent débourser 25 euros pour se recueillir sur la tombe de leur idole. Une manne financière conséquente qui permettrait à Læticia, si elle envisage de se lancer dans ce juteux business, de voir venir… Et dire que Johnny avait choisi ce petit coin de paradis pour y reposer en toute quiétude. Qu’on le laisse enfin en paix !

Valérie EDMOND

À découvrir