France Dimanche > Actualités > Johnny Hallyday : Catastrophé par la tuerie de Charlie Hebdo !

Actualités

Johnny Hallyday : Catastrophé par la tuerie de Charlie Hebdo !

Publié le 3 avril 2015

Johnny Hallyday était présent à Paris lors des attentats commis en janvier. Très proche de Wolinski, le chanteur a été très choqué par ces actes.

Johnny Hallyday a beau vivre à Los Angeles, il n'en garde pas moins un œil attentif sur son pays d'origine, la France. Présent à Paris les 7, 8 et 9 janvier derniers, le rockeur a, comme la majorité des français, été traumatisé par les attaques terroristes menées contre la rédaction de Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher de Vincennes.

"Ça m'a choqué, beaucoup. J'étais catastrophé", raconte-t-il dans les colonnes du Parisien, évoquant une "histoire horrible". Très proche du dessinateur Wolinski, qui compte parmi les douze victimes de l'attentat, l'artiste ne comprend toujours pas comment "de telles choses sont possibles à notre époque".

J'ai beaucoup parlé avec Jamel Debbouze

S'il n'a pas pu se rendre au rassemblement du 11 janvier, le chanteur a longtemps ressassé les évènements. Et a apprécié la tenue de ces marches républicaines, qui ont réuni plus de quatre millions de personnes à travers la France ! "J'étais rentré à Los Angeles, mais j'ai trouvé ça formidable", assure-t-il. "Si j'avais pu rester à Paris, je serais allé place de la République".

Très ému par la solidarité française et internationale qui s'est dégagée de ces évènements, le rockeur a longuement évoqué la situation avec son ami, l'humoriste Jamel Debbouze. "Il a été très affecté, il m'appelait tout le temps et me disait "Tu te rends compte ce qui nous arrive sur la gueule ?" Il est comme moi, très pudique", raconte l'interprète de Gabrielle. "Les gens pensent qu'on prend la parole pour se faire mousser. Pas du tout ! On a des choses, là", dévoile Johnny en montrant son cœur. Derrière le visage imperturbable et les yeux bleu saphir, se cache une grande sensibilité.

Raphaël Marchal

À découvrir