France Dimanche > Actualités > Johnny Hallyday : Enfin, il repose en paix !

Actualités

Johnny Hallyday : Enfin, il repose en paix !

Publié le 26 janvier 2020

.photos:bestimage
© BESTIMAGE Tombe Johnny Hallyday

Dans la nuit du 14 au 15 janvier, le corps de Johnny Hallyday a été déplacé dans son caveau définitif, respectant ainsi ses dernières volontés.

Il est des morts qui fâchent et des tombeaux autour desquels on finit par se réconcilier… Ainsi pourrait-on résumer la saga du clan Hallyday. Une saga riche en rebondissements, coups bas, procès et retournements inattendus ! Souvenez-vous, à la mort de l’idole des jeunes, le 5 décembre 2017, des suites d’un cancer du poumon, la famille offrait un front en apparence uni dans la douleur et le chagrin.

En apparence seulement, car, en coulisses, chacun se préparait déjà à une véritable guerre de tranchées, celle concernant l’héritage de l’idole des jeunes. À l’ouverture du testament, rédigé aux États-Unis, les conflits jusqu’alors larvés ont éclaté au grand jour, élevant un mur a priori infranchissable entre les deux camps.

Le premier, constitué par l’épouse en titre, Læticia, et ses deux filles adoptives, Jade et Joy, auquel le rocker léguait l’intégralité de ses biens, et le second, composé des deux aînés du chanteur, David Hallyday et Laura Smet, qui ne figuraient pas sur le testament, leur père estimant qu’il avait été suffisamment généreux avec eux de son vivant.

Ces derniers, se sentant floués, ont donc fait appel à la justice et réclamé que soit appliqué le droit français pour régler la succession, l’action de déshériter ses enfants étant interdite dans notre pays.


En attendant le jugement, les deux parties n’ont pas manqué une occasion de se déchirer. En novembre 2018, Læticia, évoquant les rapports avec ses beaux-enfants confiait à Marc-Olivier Fogiel sur RTL : « C’est extrêmement violent et agressif, j’ai été rouée de coups. »

En avril suivant, Laura montait au créneau sur son compte Instagram : « Ma colère est immense. Les jeux répétés et pervers qui durent depuis plus d’un an me donnent envie de hurler de vérité. […] Trop de mensonges. Trop de douleurs. Tout n’est que manipulation. »

Le 15 mai 2019, enfin, le tribunal de grande instance de Nanterre se déclarait compétent pour juger l’affaire. Une demi-victoire pour Laura et David, puisque dans la foulée, Læticia annonçait son intention de faire appel de cette décision…

Autre sujet de discorde entre les deux camps, la dernière demeure de Johnny. En effet, celui-ci repose, selon son souhait, au cimetière marin de Lorient, sur l’île de Saint-Barthélemy. Cependant, là où il était placé, le cercueil, comme l’a fait savoir l’avocat de Læticia Hallyday, citant le fossoyeur en chef des cimetières de Saint-Barthélemy, était menacé : « Le sable de mer, très agressif et très corrosif […] pourrait altérer de façon significative le bois du cercueil, ce à quoi nous pouvons ajouter le danger des gros crabes de terre très nombreux dans le cimetière de Lorient. »

Il y a quelques mois, la veuve avait donc entrepris de faire construire, comme le lui avait demandé Johnny, un caveau familial situé à proximité de la première tombe, afin d’y placer, en toute sécurité la dépouille de son homme.

Seul hic, mais de taille, il semblerait qu’elle n’ait pas jugé bon d’en informer ses beaux-enfants. C’est en effet par voie de presse que David et Laura avaient appris que leur père serait exhumé.

Furieux, ils ont alors demandé que l’opération soit suspendue. Comme l’a fait savoir Laura en septembre dernier dans un post rageur, publié sur son compte Instagram : « Mon père va être exhumé et je l’apprends par la presse. Quand sera respecté notre lien filial ! Des promesses faites face caméra, mais dans la réalité rien. »

L’histoire était allée trop loin, semblait-il alors, pour qu’il subsiste un espoir de voir se réconcilier ces trois-là qui s’étaient aimés, avaient partagé ensemble tant de tendres souvenirs, avant de se déchirer, pour ne pas dire se haïr…

Et pourtant, le miracle a bel et bien eu lieu. Tout a commencé le 15 octobre dernier, lorsque Læticia a renoncé à faire appel de la décision du tribunal de Nanterre. « Je choisis la paix. C’est avec cette volonté que j’ai donné, dès aujourd’hui, des instructions à mes conseils pour toutes les démarches procédurales à suivre », ­écrivait-elle sur son compte Instagram.

Dans ce même désir d’apaisement, elle s’engageait également à ce que ses beaux-enfants soient informés en toute transparence de la construction et de l’aménagement de la nouvelle sépulture.

Ces deux gestes forts ont amené David et Laura à réviser leurs positions. En effet, dans la nuit du 14 ou 15 janvier, le cercueil de Johnny a été exhumé et placé dans le caveau familial, comme l’a annoncé la veuve dans un vibrant message sur Instagram : « Johnny repose enfin dans sa dernière demeure, sur l’île de Saint-Barthélemy. C’était le choix d’un homme libre, qui a trouvé la paix à laquelle il aspirait. Les démarches ont été accomplies avec professionnalisme, dans le respect de ses volontés. Je remercie de tout mon cœur tous ceux qui y ont contribué. »

Laura et David en font-ils partie ? En tout cas, comme l’a affirmé Me Gilles Gauer, l’avocat de la veuve, ce transfert s’est effectué avec leur accord. Verra-t-on prochainement toute la famille réunie autour de la tombe de Johnny ? C’est, semble-t-il, le vœu le plus cher de Læticia. Ce serait aussi le plus bel hommage qu’à ce jour le clan, enfin réconcilié et soudé, puisse rendre à cet homme d’exception qu’ils ont tant aimé…

Lili CHABLIS

À découvrir