France Dimanche > Actualités > Johnny Hallyday : Il n’est pas mort le 6 décembre…

Actualités

Johnny Hallyday : Il n’est pas mort le 6 décembre…

Publié le 30 mars 2018

L'Agence France Presse se serait trompée sur la date de décès de Johnny Hallyday...

« Johnny Hallyday est parti. J’écris ces mots sans y croire. Et pourtant, c’est bien cela. Mon homme n’est plus », écrit Laeticia Hallyday le 6 décembre dernier à l’Agence France Presse à 2h34 du matin… Cette annonce tragique plonge immédiatement la France dans un profond désarroi que le temps n’a pas effacé.

Depuis l’encre a coulé… Relayée par l’AFP, cette information laissait penser que Johnny Hallyday nous avait quittés le 6 décembre dernier, mais il n’en est rien… Cette semaine, le magazine « Closer » revient avec une information déroutante : le chanteur serait décédé la veille.

« À l’issue d’une journée où [Johnny] allait plutôt bien », selon le médecin toujours présent à ses côtés, les Hallyday ont invité, comme chaque soir, des amis à partager leur soirée.

Dans son bureau à côté du salon, le musicien, fatigué, s’est isolé avec son équipe médicale. Les conversations s’enchaînent et le bruit ne le dérange pas. Pourtant, arrivé 22h, les convives entendent un grand fracas de l’autre côté de la porte.


Inquiets, Laeticia et ses invités sont vite rassurés par le médecin. Le Taulier veut seulement rejoindre son fauteuil roulant : « On s’en occupe ! » , leur affirme-t-il…

Johnny, a-t-il senti qu’il était là en train de vivre ses derniers instants ? A-t-il voulu déposer un dernier baiser sur les lèvres de Laeticia ? Dire au revoir ? Nul ne le saura jamais, toujours est-il que le rocker s’est éteint à la seconde où il s’est assis sur ce siège, après un bref regard vers le ciel…

Pendant trente minutes, ils tentent de réanimer la star, mais c’est trop tard… De l’autre côté de la porte, Laeticia attend le verdict des médecins : « C’est fini », lui annonce-t-elle.

Ses jambes s’échappent sous son corps, elle tangue. Des amis la rapprochent du canapé. Elle s’y effondre. Les joues trempées de larmes et la voix qui déraille, elle s’écrit : « Je veux le voir, laissez-moi le voir ! ». Après quelques minutes qui ont dû lui sembler interminables, la jeune veuve éplorée peut enfin passer le pas de la porte pour aller au chevet de son mari, décédé.

Nous sommes le 5 décembre, il est 22h30 et le Taulier vient de mourir. Il ne faudra pas moins de quatre heures à sa femme pour parvenir à en informer ses fans par le biais de l’Agence France Presse.

Julia NEUVILLE

À découvrir