France Dimanche > Actualités > Johnny Hallyday : Il profite de ses derniers instants !

Actualités

Johnny Hallyday : Il profite de ses derniers instants !

Publié le 7 mai 2017

Après l’échec d’un premier traitement, il y avait eu une période de flottement et de repli, chez la star. Mais, très vite, Johnny Hallyday a décidé qu’il ne pouvait pas continuer comme ça. Et il a pris une  décision capitale…

Cette fois, Johnny Hallyday a compris. Il sait que le combat qu’il a entrepris sera sans doute long et que, malgré tout, son issue reste incertaine. Alors, parce que telle est sa nature profonde, il a décidé que, quoi qu’il arrive, il ne baisserait pas les bras, ne changerait rien à sa manière de vivre et continuerait à profiter de chaque instant, pleinement, comme si ce devait être le dernier.

Cette décision de vivre à fond, intensément, en rocker, ne peut que réjouir tous ceux qui l’aiment. Et d’autant plus que, depuis l’annonce de son cancer des poumons, Johnny avait plutôt laissé échapper quelques signaux inverses, qui inclinaient à penser qu’il était désormais engagé sur la pente glissante du renoncement.

->Voir aussi - Johnny Hallyday : Guy Bedos se moque de sa maladie !

Si l’on observait le déroulement de ses récents faits et gestes, en tentant, avec précaution, de comprendre ce qu’ils pouvaient signifier, l’analyse paraissait n’aller que dans une seule et unique direction : celle du dépouillement, de l’économie de soi, de l’aveu, de la part de la star, que quelque chose était en train de finir, irrémédiablement.

Intensément

Tout récemment, par exemple – nous vous le révélions il y a deux semaines –, Johnny s’est défait de deux objets auxquels il était intimement attaché. Plus encore que cela, ils faisaient partie de lui, puisqu’il les surnommait carrément ses « bébés » : sa Cadillac Série 62 cabriolet de 1953, et sa Harley-Davidson Springer, qui étaient les compagnes du chanteur depuis de très longues années ! Eh bien, ces deux « potes », symboles de l’amour de Johnny pour la liberté et la vitesse, témoins de sa jeunesse aussi, la vedette s’en est séparée.

Comme si, par ce geste, il prenait acte de la nouvelle réalité qui s’impose à lui. Une réalité qui lui rappelle qu’il a 73 ans, que sa vie est fragile et qu’il n’aura sans doute plus jamais l’occasion de rouler à fond la caisse sur la Route 66… Aussi, quelle bonne surprise a eu David Hallyday lorsque, au retour de brèves vacances dans le Colorado, il est venu rendre visite à son père, pour le soutenir de tout son amour filial.

->Voir aussi - Johnny Hallyday : Il a écrit son testament !

Car ce que David a découvert à Los Angeles, devant la maison de Johnny et Læticia, ce sont deux nouveaux et superbes « monstres » chromés ! « Johnny a décidé que rien ne l’empêcherait de vivre exactement comme avant, et même, parfois, encore plus intensément, confiait l’un des musiciens de la star dans le dernier numéro de VSD. Il est entré à nouveau dans un trip belles voitures : il s’est offert une nouvelle Bentley et une Maserati rutilante. Il faut le faire rire, encore et toujours. Les potes qui viennent lui offrent leur énergie et il adore ça. »

Ce « trip belles voitures » montre bien, en effet, que, après une période de doutes facilement compréhensibles, Johnny a relevé la tête pour reprendre la vie à bras-le-corps, comme il l’a toujours fait. Cette énergie dont il a plus besoin que jamais, il la puise chez Læticia et leurs deux filles, mais aussi chez David et Laura.

Et puis, il y a les copains, comme le rappelait ce musicien. Il y a quelques jours encore, Læticia publiait sur Twitter une photo de son homme en compagnie de son grand ami, le comédien Antoine Duléry. On pouvait y voir un Johnny au sourire éclatant, faisant à l’objectif un superbe « doigt d’honneur », lequel est bien entendu la traduction en geste de son fameux « Fuck the cancer » !

De l’énergie, de la vitalité, de la force, la star en a plus besoin que jamais. Car le traitement qu’il a accepté de suivre au Cedars-Sinai, après l’échec de la chimiothérapie, est particulièrement lourd et contraignant. Comme n’importe quel autre malade, Johnny a dû se soumettre aux ordres stricts de l’équipe médicale. Il a donc consenti à de nouvelles séances de chimio, entrecoupées de périodes d’immunothérapie destinées à renforcer son organisme.

De même se plie-t-il aux trois règles impératives : 1) prendre ses médicaments à heures fixes ; 2) se rendre ponctuellement à tous ses rendez-vous médicaux ; 
3) respecter la progression des étapes jusqu’au résultat final.

Mais en parallèle de celui-ci, le chanteur suit encore un autre traitement qui, pour n’être pas forcément reconnu par la faculté de médecine, a pourtant toutes les chances d’être efficace chez lui : avec les musiciens qui viennent régulièrement le retrouver depuis Paris, il travaille à son prochain album !

Et aussi, en « complément santé » si l’on peut dire, Johnny Hallyday prépare activement la prochaine tournée des « Vieilles canailles », avec ses copains et complices de toujours, Eddy Mitchell et Jacques Dutronc. Deux projets qui lui tiennent à cœur et renforcent encore son envie d’en découdre avec ce 
fucking cancer !

Didier Balbec

À découvrir