France Dimanche > Actualités > SCOOP ! Johnny Hallyday : Le nom de son album posthume, enfin dévoilé !

Actualités

SCOOP ! Johnny Hallyday : Le nom de son album posthume, enfin dévoilé !

Publié le 31 août 2018

Dans le numéro qui sort le 31 août, le magazine Public révèle le titre du 51e album de Johnny Hallyday qui sortira le 19 octobre… On vous dit tout !

Le 5 décembre 2017, le Taulier nous quittait - laissant l’intégralité des habitants de l’hexagone orphelin d’un pilier du rock français…

Depuis, neuf mois se sont écoulés. Les larmes provoquées par la disparition soudaine du rockeur au grand cœur ont trop vite - beaucoup pour trop vite diront certains - été remplacées par le spectacle d’une guerre judiciaire pour l’héritage du chanteur entre sa veuve, Læticia, et ses deux grands enfants, David et Laura. 

Aujourd’hui pourtant, l’orage provoqué par leurs démêlés judiciaires laisse place à un petit rayon de soleil qui ne va pas manquer de réchauffer le cœur des fans du chanteur : le nom et la pochette de son album posthume sont enfin révélés dans le dernier numéro du magazine Public ! 

Depuis la disparition de leur idole, des dizaines de milliers d’admirateurs se raccrochent à l’espoir de pouvoir écouter - une dernière et unique fois - des chansons inédites de celui qui a réinventé le rock français. « On attend que ça », clamait déjà en avril dernier William Attia, président du Zénith Fan-Club de Johnny, dans les colonnes du Figaro.

Quand Laura et David ont réclamé un droit de regard sur le disque de leur père - mêlant la lenteur judiciaire au calendrier de sortie de la dernière œuvre de leur idole, ils ont eu peur que leur attente soit infinie. 


Déboutés par la justice au motif que Johnny avait déjà validé les dix titres qui composent l’album, c’est finalement la raison commerciale qui a poussé la veuve du rockeur à reporter au 19 octobre la date de parution de l’album, initialement prévue en juin. Les admirateurs du chanteur n’en voyaient pas le bout. 

Une longue attente qui a donné naissance aux théories les plus extravagantes sur le nom et la couverture que revêtirait l’adieu final de l’artiste… Les uns, prédisant qu’il s’appellerait « Je te promets », les autres assurant que ce serait « Made In Rock’n’Roll ». Tous pourtant étaient unanimes : la pochette serait en noir et blanc. Raté, raté et raté.

En novembre prochain, c’est un disque qui porte le nom de « Mon pays, c’est l’amour », recouvert d’une photographie sépia de Johnny, vêtu d’un t-shirt blanc, que les fans devront chercher dans les bacs.  

Si certains voient dans le titre choisi par Læticia un pied-de-nez aux ainés des Hallydays - qui ont été déshérité conformément à la loi américaine, et non française - d’autres peuvent y décerner une main tendue. 

Alors que l’audience qui l’oppose à David et Laura s’ouvrira le 22 décembre prochain sur la question de la succession, un proche de la femme de 43 ans a confié au magazine qu’elle serait prête à envisager un accord : « La balle est dans le camp de la partie adverse pour en proposer un ». 

En attendant d’être confrontée à la justice, c’est avec les médias français que Læticia a rendez-vous. En octobre prochain, elle devrait passer trois semaines dans sa villa de Marnes-La-Coquette, selon Public, pour assurer la promotion de l’album.

Julia NEUVILLE

À découvrir