France Dimanche > Actualités > Johnny Hallyday : "Si je n'étais pas chanteur, je prendrais une arme et j'irais les combattre"

Actualités

Johnny Hallyday : "Si je n'étais pas chanteur, je prendrais une arme et j'irais les combattre"

Publié le 23 novembre 2015

Vendredi 13 octobre 2015, Johnny Hallyday était en tournée à Strasbourg pour Rester Vivant, un album double de sens en de bien tragiques circonstances... Pourtant, s'il n'avait pas été chanteur, il aurait bien pris les armes pour aller combattre Daesh !

"Doit-on annuler, par respect pour les gens qui ont été tués ?" Non, a affirmé Johnny Hallyday à nos confrères du Parisien après avoir achevé mercredi 18 novembre son deuxième concert au Galaxie d'Amneville. "Comme Laurent Gerra et d'autres, se justifie-t-il, on a pris la décision de jouer quand même pour montrer à tous ces criminels qu'on ne les craint pas. Ils ne nous empêcheront pas de vivre."

--> Lire aussi : Sylvie Vartan : Johnny Hallyday a failli la tuer !

Et la rockstar irait bien même beaucoup plus loin... Pas pour mettre l'ambiance au stade de France, mais bien pour mettre fin au règne de terreur de l'Etat Islamique dans le monde... "Si je n'étais pas chanteur, je prendrais une arme et j'irais les combattre. Ce qu'ils ont fait, lâche-t-il, c'est ignoble, ignoble... Comment peut-on tuer comme cela des innocents ? C'est incompréhensible. Ce sont des fous, il faut bien le dire."

--> Lire aussi : Adeline Blondieau : Menacée de mort après ses accusations contre Johnny Hallyday

Mais à 72 ans, la légende, fatiguée par un rythme effréné de cinq concerts par semaine, reste humaine... La veille de recevoir les journalistes du Parisiens, il a même eu un petit coup de fatigue... "j'ai eu une chute de tension, avoue-t-il... Le contrecoup de ce qui s'est passé vendredi 13 novembre (jour des attaques). Les attentats m'ont rendu malade. J'ai appris les événements en sortant de scène. J'ai ressenti un malaise. Le lendemain, j'ai commencé à ne pas être bien."

--> Lire aussi : Johnny Hallyday :  Il reste debout dans la tragédie !

Mais Johnny est resté debout ! C'est ce qu'il avait fait dès le lendemain des attentats en maintenant son concert, marqué par une minute de silence, à Strasbourg ! Ce n'est pas un soldat mais il combat quand même les barbares de Daech, avec sa meilleur arme, le rock'n'roll ! "Même si le public ne vient pas, confie-t-il, je ne veux pas qu'on annule les spectacles. Il faut montrer à ces assassins qu'on n'a pas peur, qu'on continue de vivre."

Peut-être a-t-on annulé l'une de ses sorties à Bruxelles par décision préfectorale, mais Johnny Hallyday tient bon ! Vendredi, samedi et dimanche, la rockstar sera à Bercy pour trois concerts exceptionnels ! Et avec son nouvel album, il va envoyer De l'amour !

Stéphane Joly

À découvrir

Sur le même thème