France Dimanche > Actualités > Johnny : Une douloureuse séparation !

Actualités

Johnny : Une douloureuse séparation !

Publié le 13 février 2015

Une douloureuse séparation qui pour les petites Jade, 10 ans, et Joy, 6 ans, risque d’être un coup rude ! Heureusement, leurs parents, Johnny et Læticia, feront tout pour qu’elles ne vivent pas cette rupture comme un � crève-cœur�.

C’est sans doute le rendez-vous que Jade, 10 ans, et Joy, 6 ans, attendent avec le plus d’impatience : ces quelques jours de vacances en famille, à goûter ensemble les joies des sports d’hiver, à se retrouver le soir dans la chaleur douillette de la maison, à décorer le sapin en espérant que, comme chaque 24 décembre, le Père Noël n’oublie pas leurs petits souliers…

Cette année encore, les filles n’ont pas été déçues. Si la neige s’est fait désirer à leur arrivée, quelques jours plus tard elle habillait d’une couche épaisse les toits de Gstaad, charmante station suisse où leur célèbre papa Johnny possède, depuis huit ans, un superbe chalet de 320 m2 sur trois étages.

Elles ont pu savourer les trajets en calèche (le centre du village est interdit aux voitures), les descentes à ski, le shopping avec maman, les parties de rigolade en compagnie du prince Emmanuel-Philibert de Savoie et l’acteur Pierre Rambaldi, qui a réalisé le clip d’une des dernières chansons du rocker, Seul… Sans oublier les moments câlins dans le canapé de velours rouge avec leur arrière-grand-mère maternelle, Elyette, qui était de la fête.

Même le Père Noël s’était déplacé en personne jusqu’au chalet pour leur apporter les joujoux qu’elles avaient commandés ! Oui, nul doute que cette fin d’année 2014 comptera parmi leurs plus beaux souvenirs, dans ce lieu que Læticia a mis tant de soin à aménager et décorer, privilégiant les matières naturelles comme le bois, et les couleurs chaudes pour créer un nid douillet, où ils chantaient à quatre voix la mélodie du bonheur…

La semaine dernière (France Dimanche n° 3571), nous évoquions la crise qui a secoué leur couple quand Læticia, comblée par l’arrivée de ces enfants qu’elle désirait tant, avait peu à peu oublié son rôle de femme, d’amoureuse, d’épouse, pour devenir seulement une mère. Comme nous vous le racontions, quand Læticia a appris que son mari cherchait ailleurs ce que, trop absorbée par l’éducation des petites, elle ne lui donnait plus, elle a réalisé qu’elle était en train de le perdre : « Je ne faisais plus attention à moi et à mon mari. Il m’a trompée », confiait-elle ainsi à nos confrères de Paris Match en 2013.

Économies

Là où d’autres se seraient senties bafouées, la jeune femme a trouvé le courage, et Dieu sait qu’il en faut, de se remettre en question. Par amour pour Johnny, elle a, comme elle l’a révélé dans Gala, « réveillé la femme, la maîtresse, l’amie, la confidente, tout ce que j’avais réussi à être pour mon homme avant Jade. Et que je suis redevenue ».

Et c’est vrai que lors de ces dernières vacances à Gstaad, tous deux offraient l’image d’un couple épanoui et complice. D’un père et d’une mère aux anges savourant avec leurs adorables bambines les joies de la neige et la magie de Noël, mais aussi d’un homme et d’une femme visiblement très épris l’un de l’autre. Comme sur ce cliché, pris pendant le séjour, où l’on voit la jolie blonde, portée par Emmanuel-Philibert et Pierre Rambaldi, riant aux larmes, sous le regard ému de Johnny qui lui tient tendrement la main…

Johnny portraitDes moments précieux, sauvés de l’oubli par la magie de la photographie. Il y a en eu tant à Gstaad ! Des jours heureux qui aujourd’hui, hélas, appartiennent au passé ! Car c’en est bel et bien fini de ces retrouvailles dans ce nid d’amour avec vue sur les cimes, fini ces soirées joyeuses où les amis et leurs enfants venaient partager une raclette ou autres spécialités montagnardes, fini ces instants suspendus où, lovés sur le tapis, on regardait par la fenêtre danser les flocons…

On dit parfois qu’une maison est comme un membre à part entière de la famille. Sans doute que celle de Gstaad l’était, en tout cas pour Jade et Joy. Et qu’il sera très difficile pour leurs parents de leur annoncer qu’elles ne fêteront pas le prochain Noël au chalet.

En décembre dernier, soit quelques jours avant de réunir – pour la dernière fois ? – les siens dans ce lieu si cher à leur cœur, Johnny a mis ce sublime espace en vente pour la coquette somme de 9,5 millions d’euros. À l’origine, le rocker avait acquis ce bien en 2006 pour bénéficier du régime fiscal avantageux pratiqué par nos amis helvètes. Mais, en Suisse, le chanteur avait trouvé bien plus qu’un moyen de réaliser de substantielles économies ! Il savourait chaque instant passé dans ce havre de paix où, loin de toute pression, il pouvait profiter pleinement de sa famille et ses amis, sans avoir de comptes à rendre à personne.

Mais, depuis 2013, c’est aux États-Unis, à Los Angeles, que Johnny a élu domicile. Ne pouvant être à la fois citoyen américain et suisse, il a donc pris la décision qui s’imposait. Soyons sûrs cependant que Læticia et lui feront tout leur possible pour que ce changement ne soit pas trop pénible pour leurs filles. Et peut-être loueront-ils, en décembre 2015, un chalet à Gstaad !

Lili Chablis

À découvrir