France Dimanche > Actualités > Jules-Édouard Moustic : “Groland” perd sa voix !

Actualités

Jules-Édouard Moustic : “Groland” perd sa voix !

Publié le 14 avril 2019

Jules-Édouard Moustic, le présentateur déjantéde la célèbre émission de Canal + tire sa révérence.

Depuis 1992, il était l’un des piliers du programme le plus politiquement incorrect de la chaîne cryptée. Christian Borde, de son vrai nom, s’était glissé dans la peau de Jules-Édouard Moustic, le présentateur du journal télévisé de la « présipauté » imaginaire de Groland. Une émission irrévérencieuse dans lequel ce trublion du petit écran s’était par exemple, en 2015, déguisé en Bigoudène, histoire de se moquer des origines bretonnes de son nouveau patron, Vincent Bolloré.

Aussi, lorsque Moustic a annoncé qu’il quittait Canal +, des informations sont parues la semaine dernière dans Le Canard enchaîné, expliquant en substance que l’industriel avait décidé de régler son compte à l’insolent, précisant même le montant de ses indemnités, 300 000 euros. Du coup, l’homme de télévision a décidé de dire sa vérité dans une interview accordée au site PureMédias : « Je ne comprends pas d’où viennent ces informations, a-t-il précisé. C’est faux de A à Z. Je suis parti de mon plein gré, on ne m’a pas liquidé. » Avant d’ajouter que son départ était programmé depuis juin 2018 et qu’il n’avait aucune raison d’être fâché contre sa direction : « Vincent Bolloré nous a toujours foutu une paix royale. »

Les raisons de son choix seraient ailleurs : « Je suis fatigué et j’ai perdu pas mal de potes [dont Christophe Salengro, interprète du président de Groland, décédé en 2018, ndlr]. Je me dis que j’ai 67 ans et que la vie est courte. »

Claude LEBLANC

À découvrir