France Dimanche > Actualités > Julie Andrieu : “Je suis enceinte à 42 ans, comme ma mère !”�

Actualités

Julie Andrieu : “Je suis enceinte à 42 ans, comme ma mère !”�

Publié le 4 octobre 2015

Clin d’œil du destin, la jolie cuisinière Julie Andrieu accouchera au même âge que sa maman, l’actrice� Nicole Courcel, qui a sacrifié sa carrière pour élever seule sa fille.

Son joli ventre va bientôt s’arrondir. Julie Andrieu vient en effet d’annoncer qu’elle attendait un heureux événement ! Une seconde grossesse qui est un clin d’œil du destin à la charmante animatrice des Carnets de Julie, mais aussi à sa maman, la merveilleuse comédienne Nicole Courcel.

Alors qu’elle ne s’attendait pas à être de nouveau enceinte trois ans après la naissance de son petit Hadrien, Julie, elle-même fille unique, a donc aujourd’hui l’immense bonheur de porter en elle le fruit de ses amours avec son époux, le Dr Stéphane Delajoux. Ce bébé, une petite fille, devrait pointer le bout de son nez début janvier. « Je suis comblée, je l’attends avec beaucoup de sérénité », a-t-elle confié au Parisien.

Cette nouvelle maternité est une joie d’autant plus grande pour Julie qu’elle la rapproche encore davantage de sa maman avec laquelle elle est unie depuis toujours par un lien fusionnel, presque magique. Car le destin a voulu que notre ravissante cuisinière mette au monde son second bébé exactement au même âge où Nicole Courcel a donné le jour à sa fille chérie à l’hôpital Américain de Paris.

« Me voilà très heureuse d’être enceinte à 42 ans, à l’âge où ma mère m’a eue », explique-t-elle.

C’est également sur le tard que l’actrice est devenue maman pour la seconde fois. Julie a été pour elle « l’enfant de la dernière chance ». Six ans avant la naissance de ce bébé miracle, la comédienne avait en effet perdu des jumelles après une première grossesse. Un drame dont il a été difficile de se remettre.

« C’était en 1968, le 1er avril, ça ne s’invente pas ! J’ai beaucoup pleuré, mais je me suis promis d’avoir d’autres enfants », déclarait-elle, il y a deux ans, à France Dimanche.

Détresse

Mais, malgré tout l’amour qu’elle éprouve pour sa fille, Nicole Courcel se souvient de l’accouchement comme d’un moment de grande détresse. Le père de Julie, un homme marié, la quittait peu avant qu’elle ne mette au monde leur enfant. « J’avais tout le temps envie de pleurer. Ce n’est pas drôle d’accoucher toute seule », nous expliquait la comédienne.

Heureusement cette femme courageuse a repris son destin en main et tout sacrifié pour élever sa jolie petite fille. L’inoubliable star des Dimanches de Ville-d’Avray, qui tournait à 17 ans son premier film, Rendez-vous de juillet, de Jacques Becker, a en effet mis sa carrière entre parenthèses pour assumer auprès de Julie Andrieu sa responsabilité de mère.

Pendant quinze ans, cette grande actrice n’a accepté que les rôles qui ne l’éloignaient pas de sa petite Julie. « J’ai arrêté le théâtre et posé mes valises. Je n’ai plus fait que de la télévision, faisant préciser dans tous mes contrats que je ne tournais ni en juillet ni en août. J’emmenais Julie partout », nous avait-elle raconté.

Cette vie de saltimbanque où « les loges de théâtre étaient sa seule maison » a forgé le caractère de Julie et construit la magnifique jeune femme épanouie qu’elle est aujourd’hui. « Ma mère a fait de moi quelqu’un de plutôt équilibré et heureux », confiait-elle récemment à Télé 7 Jours.

Et même si Julie a préféré se mettre aux fourneaux plutôt que de monter sur les planches, sa « mamounette » est pour elle un modèle. Comme Nicole Courcel l’avait fait après sa naissance, Julie a décidé de lever le pied à l’arrivée de son premier enfant, arrêtant de courir le monde pour Fourchette & sac à dos afin de se consacrer à Hadrien.

Et aujourd’hui, c’est au tour de Julie de s’occuper de Nicole qui est, hélas, malade ! Selon Voici, elle veut à tout prix éviter à sa maman chérie de finir sa vie dans une institution. En mai 2014, Julie Andrieu a engagé une gouvernante pour s’occuper d’elle dans son appartement parisien.

Catherine Venot

À découvrir