France Dimanche > Actualités > Julie Gayet et François Hollande : Le soupçon ronge leur couple !

Actualités

Julie Gayet et François Hollande : Le soupçon ronge leur couple !

Publié le 4 juin 2015

Alors qu’on imaginait Julie Gayet et François Hollande amoureux et soudés face aux attaques, le chef de l’état et sa fiancée sont à un tournant de leur histoire…

Les mots peuvent rassurer autant que blesser, donner de l’espoir autant que détruire. Les mots ont du pouvoir, et aujourd’hui, alors que chacun peut faire entendre sa voix sur les réseaux sociaux, certains les utilisent comme munitions.

Il suffit de 144 caractères sur le réseau Twitter pour blesser un adversaire. Mais certains développent leurs propos, comme Valérie Trierweiler dans son livre Merci pour ce moment (Les Arènes). Cette ex-maîtresse blessée y dépeint ce qu’elle estime être la vraie personnalité de son ancien amant.

À sa sortie, en septembre 2014, l’ouvrage avait stupéfait le président, écornant son image. Et la toute récente publication du texte en version de poche lui avait fait redouter le pire ! L’éditeur de la journaliste n’avait-il pas annoncé qu’il pourrait y avoir des ajouts dans la nouvelle version de ce best-seller ?

Finalement, l’entourage de François Hollande a sans doute dû respirer un peu en découvrant que cet ouvrage n’apportait pas de nouveaux éléments. Le chef de l’État, déjà ravi par les retombées positives de son voyage à Cuba, pouvait donc souffler. Mais ce soulagement a été de courte durée. En effet, Valérie Trierweiler, interviewée par Le Parisien, a brossé de lui et de la mère de ses enfants un portrait bien peu flatteur.

Affirmant « ne rien regretter » de chaque mot de son récit, elle ajoutait même une vive pique à l’adresse de François Hollande et de son ex-compagne Ségolène Royal, les accusant de partager un goût immodéré pour la politique au point que le pouvoir serait « leur raison de vivre, leur obsession commune »… Pas beaucoup de place pour l’humanité dans ces portraits taillés à la serpe.

Toujours selon Le Parisien, un des proches du président aurait même commenté cette nouvelle attaque en ces termes : « Trierweiler n’a pas digéré les images de Hollande avec Royal à Cuba. Elle n’abandonnera jamais, tant qu’elle ne l’aura pas tué ! C’est sa raison de vivre, elle veut le détruire, elle est malade… »

Si ces mots n’engagent que leur auteur, qui a souhaité garder l’anonymat, ils résonnent d’une bien étrange manière à la lumière de nouvelles révélations. Des révélations qui concernent le couple que forment François Hollande et Julie Gayet

Il se pourrait en effet que le vœu prétendument prononcé par Valérie Trierweiler, à savoir qu’elle voudrait l’atteindre, soit en passe de se réaliser. Si l’on en croit les récentes déclarations émanant de proches de François Hollande et Julie Gayet, relayées par notre confrère Le Point, leur histoire en serait aujourd’hui à un tournant… Un tournant critique !

Julie GayetPoison

Pour la première fois peut-être depuis le début de leur relation amoureuse, un doute se serait insinué entre le chef de l’État et sa ravissante compagne. On les imaginait très complices, très proches, et forts face aux attaques multiples dont ils n’ont cessé de faire l’objet.

Or, il se pourrait que le couple se révèle plus fragile qu’il n’y paraît, et que la confiance, ce sentiment merveilleux qui attache plus que tout deux êtres, ne soit plus tout à fait d’actualité pour François Hollande et Julie Gayet… Et la personne distillant ce poison qui serait sur le point de briser l’union des deux amoureux ne serait autre que Valérie Trierweiler !

En effet, ses multiples attaques, dans son livre, ses déclarations dans la presse, les tweets qu’elle poste régulièrement, comme celui dont vient de faire les frais Michel Sapin, qui pense qu’elle devrait cesser de s’exprimer sur le président, ont sans doute créé une atmosphère lourde. Des tensions que chacun, autour de François Hollande, semble sentir. À commencer par le principal intéressé !

Si l’on en croit Le Parisien, ce dernier serait tellement perturbé par les dégâts causés par son ancienne maîtresse qu’il ne pourrait s’empêcher de redouter que l’Histoire se répète ! Et si l’un de ses proches, à qui il se confie naturellement, décidait un jour, à son tour, de raconter quelques détails croustillants sur la vie de l’hôte de l’Élysée, comme l’a fait Valérie Trierweiler ?

La belle Julie Gayet a de nombreux amis et elle les voit souvent en compagnie de son « fiancé », comme cela a été le cas lors de ces dîners récents avec le comédien et rappeur JoeyStarr ou le réalisateur Cédric Klapisch…

Sans doute à cause de ce qu’on pourrait appeler « l’effet Trierweiler », le chef de l’État refuserait catégoriquement désormais de mélanger le politique et le privé. De ce fait, il « ne supporte pas que l’on parle de première dame à propos de Julie Gayet.

Cela le met littéralement hors de lui, c’est une discussion taboue », a expliqué un de ses proches dans L’Express, avant d’ajouter : « Pour lui, première dame est synonyme d’emmerdements, et une stratégie de “coming out” [rendre publique sa relation] est donc hors de question. Il rabroue tous ceux qui lui conseillent de mettre Julie en avant lors de la prochaine campagne présidentielle. »

François HollandeSoupape

Cette volonté de bien cloisonner les choses place le chef de l’État dans une position délicate, l’empêche d’être lui-même. Il doit se contrôler en permanence, pour éviter tout dérapage : « Dès que Julie Gayet aborde un sujet politique, François Hollande plaisante et, d’une phrase, évacue le sujet », a expliqué une autre source.

Cet homme s’autocensurerait donc, au cœur d’une relation amoureuse qui réclame honnêteté et naturel pour pouvoir vraiment exister. Peu à peu, sans que lui et sa compagne ne le désirent, une certaine distance risque hélas de s’installer entre eux. Cette méfiance est la menace qui pèse aujourd’hui sur une relation qui semblait pourtant pleine de promesses.

Mais que peut-on attendre d’une liaison si l’un des deux amants n’est plus lui-même ? Bien sûr, François Hollande va tout faire pour sauver son couple. Mais sa situation est d’autant plus délicate qu’il doit en même temps veiller à ce que son ex-compagne ne se montre pas trop belliqueuse.

Toujours selon Le Parisien, il lui enverrait régulièrement des textos pour la calmer… « Il fait comme avec une Cocotte-Minute, a confié un de ses proches. Il soulève la soupape pour en faire partir la vapeur. » Mais il est à peu près certain que le mal a été fait.

Sans doute pourrait-il être pire encore, et c’est avec cette épée de Damoclès que le président vit désormais : Merci pour ce moment, tel qu’il a été publié, est une version édulcorée. À l’époque de sa sortie, Le Nouvel Observateur avançait que certains passages avaient été retirés, car pouvant être considérés comme diffamatoires…

Mais ces mots existent, et pèsent sur l’existence de François Hollande. Tout comme pèsent aussi les mots, toujours eux, de l’agent de Valérie Trierweiler, Anna Jarota : « Il y aurait matière à écrire un ­deuxième livre »…

Dans une atmosphère aussi tendue, il doit être bien difficile de vivre sereinement sa relation amoureuse…

Laurence Paris

À découvrir