France Dimanche > Actualités > Julie Gayet : François Hollande ? Un vieil ami de son père !

Actualités

Julie Gayet : François Hollande ? Un vieil ami de son père !

Publié le 24 janvier 2014

Le père de l’actrice et le président se fréquentent depuis longtemps. Et cet été, François leur a rendu visite dans leur  château  du Gers.

Qui se souvient de ce qu’il faisait le samedi 3 août 2013, entre 13 h et 15 h ? Peut-être notre président de la République… Selon La dépêche du Midi, le chef de l’État, échappant quelques heures à ses obligations, aurait roulé depuis Auch, dans le Gers, jusqu’au château de Cadreils, situé sur la commune de Berrac, à une cinquantaine de kilomètres de là. Pourquoi ? Eh bien, si l’on en croit les rumeurs, pour visiter la famille de Julie Gayet, l’actrice avec qui on lui prête une liaison… De fait, vers l’heure du déjeuner ce jour-là, des habitants de la région ont vu « la voiture présidentielle remonter l’allée du château de Berrac ». Et cette magnifique bâtisse de la fin du XVIIe  siècle appartient, depuis près de dix ans, à la famille Gayet…

Mais à propos, qui est cette famille sur laquelle tous les yeux et les appareils photo sont braqués depuis quelques semaines ? On pourrait dire que les Gayet sont une des représentations de ce que peut être une bonne famille française. L’actrice est en effet issue d’une longue tradition de médecins. Le grand-père, Alain, né en 1922, était chirurgien. Très jeune, il a rejoint l’Angleterre et a combattu pour la France, entre autres lors de la seconde bataille d’El-Alamein, fin 1942. Il fait partie des dix-neuf derniers compagnons de la Libération, titre destiné à « récompenser les personnes, les unités militaires et les collectivités civiles qui se seront signalées dans l’œuvre de libération de la France et de son empire ».

Cover 3517Son fils, Brice, reprendra le flambeau professionnel en devenant à son tour chirurgien. Il dirige aujourd’hui le service de pathologie digestive à l’institut Montsouris de Paris, et est mondialement reconnu. François Hollande et lui sont de vieilles connaissances, puisque le père de Julie était conseiller de Bernard Kouchner au ministère de la Santé en 1992 et 1993. C’est également un ami de longue date de Jérôme Cahuzac.

Détour

Jean-Brice, l’un des frères de Julie, a lui aussi suivi la trace de ses ancêtres. Il est radiologue. Erwann, le plus jeune, est devenu architecte, un métier plus proche de celui qu’exerçait leur mère, antiquaire. Le goût très sûr de cette dernière lui a d’ailleurs permis de réhabiliter à la perfection le château de Cadreils, en mauvais état au moment de son achat. Très appréciés dans la région, contrairement à d’autres Parisiens, qui élisent domicile dans une demeure dont les volets restent souvent clos, les Gayet séjournent régulièrement dans le Gers et n’hésitent pas à payer de leur personne pour redonner à leur résidence secondaire son apparence d’antan.

« Ils viennent souvent et, dès qu’ils arrivent, ils chaussent les bottes et ne comptent pas les heures », a confié à leur sujet Jean-Paul Laban, le maire de Berrac. Ce que leurs voisins apprécient sans doute aussi beaucoup, c’est la sobriété avec laquelle ils ont rénové le château. Ici, pas de fioritures ou de signes extérieurs de richesse : tout est fait avec art et avec une volonté évidente de ne pas dénaturer ce bâtiment dont l’élévation et les toitures sont inscrites aux monuments historiques.

Mais si le président a vraiment fait un détour par le château de Cadreils le 3 août dernier, ce n’est sans doute pas que pour la beauté du lieu. Et lui qui avait rendez-vous à 15 h 30 à quelque 30 km de là, à l’abbaye de Flaran, à Valence-sur-Baïse, est arrivé, ce jour-là, avec une heure et demie de retard…

Laurence Paris

À découvrir