France Dimanche > Actualités > Julie Gayet : Son couple brisé par un scandale !

Actualités

Julie Gayet : Son couple brisé par un scandale !

Publié le 20 septembre 2018

Alors qu’ils vivent désormais leur romance au grand jour, une bombe lancée par la presse indienne vient de salir leur immense bonheur.

«Mon amoureux », c’est le tendre surnom qui s’affiche sur le portable de Julie Gayet, 46 ans, chaque fois qu’elle reçoit un appel ou un message de François Hollande. Mais en 2013, alors que Stéphane Freiss donnait la réplique à la comédienne sur le tournage de Ça va passer mais quand ?, il ignorait – et pour cause ! ­– l’identité de celui qui, toute la journée, faisait vibrer le téléphone de sa partenaire…


Cette révélation que l’acteur a faite sur le plateau d’On n’est pas couché le 1er septembre dernier n’est pas seulement amusante.

Elle traduit les sentiments très forts qui unissent depuis plus de quatre ans l’ex-chef de l’État à la ravissante blonde.

Il semble loin ce jour où les Français, sous le choc, apprenaient par voie de presse que leur président entretenait une liaison avec une actrice.

Sans doute parce que loyale, discrète et soucieuse de ne pas en faire trop, Julie Gayet s’est toujours tenue à l’écart de la scène publique.

Tout en étant là pour l’élu de son cœur, qui lui rend d’ailleurs un bel hommage dans son dernier livre, Les leçons du pouvoir, paru en avril chez Stock : « Elle était là avec cette aspiration au bonheur qui rend la vie plus douce. Même à l’Élysée. »

Quand on voit leur couple aujourd’hui, on se dit que le bonheur n’est plus une aspiration, mais une réalité.

Après avoir dû se cacher pour s’aimer, ils vivent désormais leur romance au grand jour.

Il y a quelques mois, ils emménageaient porte de Bagnolet, dans ce quartier tranquille et verdoyant surnommé la Campagne à Paris.

A 64 ans, c’est un François Hollande reposé, aminci et radieux qui, cet été, a poursuivi au bras de sa belle la tournée promotionnelle de son ouvrage.

Un succès de librairie qui à ce jour s’est écoulé à plus de 110 000 exemplaires.

En août, on les a vus, dans le Sud, à Saint-Cyr-sur-Mer, savourer, entre deux dédicaces, des vacances « normales ».

Puis direction Granville, où, le 1 er septembre, l’ex-chef de l’État a rencontré ses lecteurs à L’encre bleue, soutenu par la lumineuse présence de Julie. Inséparables, on vous dit…

Rien, vraiment, dans cette parenthèse enchantée qu’ont été ces derniers mois, n’annonçait l’orage qui s’abat sur leur couple.

Peut-être parce qu’il partait de trop loin pour qu’on le voie venir…

L’Inde, c’est là où vit l’homme par qui le scandale est arrivé, scandale auquel, si l’on en croit la presse hindoue, la jolie Julie serait intimement mêlée !

Le nom de cet homme ?

Anil Ambani. De cinq ans plus jeune que François Hollande, ce séduisant industriel et businessman est à la tête d’une immense fortune, héritée de son père.

Fan de septième art, il est, via sa société, Reliance Entertainment, le plus gros producteur et distributeur de films de son pays.

Et pas seulement. En effet, l’entreprise, florissante, est en contrat avec les maisons de production de nombreuses stars américaines, comme Brad Pitt, Julia Roberts ou George Clooney.

Ce palmarès impressionnant aurait-il fait tourner la tête de Julie Gayet ?

Anil Ambani ne s’en est jamais caché, il aime les comédiennes.

Il est d’ailleurs marié à une ancienne actrice de Bollywood (le Hollywood indien). De là à lui prêter une aventure avec l’héroïne de Quai d’Orsay, il y a un pas… que le journal The Indian Express n’a pas hésité à franchir !

Sauf que l’aventure n’est pas de celles qui font palpiter le cœur et exulter les corps.

En effet, si le nom de Julie Gayet apparaît au côté de celui du milliardaire, c’est parce qu’elle serait, bien malgré elle, impliquée dans une sombre affaire.

L’histoire remonte à 2016, sous la gouvernance de François Hollande.

Cette année-là, l’avionneur français Dassault signe un énorme contrat avec l’Inde : la vente de 36 avions de chasse.

Un accord de partenariat a été conclu : en contrepartie, la France réinvestira une partie de la somme dans l’ancienne colonie anglaise, ce qu’on appelle une compensation industrielle.

Or, comme le dénonce l’opposition, relayée par une partie de la presse, Anil Ambani, lequel n’a jamais caché son admiration pour le Premier ministre indien, Narendra Modi, a été précisément choisi pour être le partenaire de Dassault, via sa société Reliance Defence.

Favoritisme, collusion d’intérêts ?

Aujourd’hui, au pays de Gandhi, le scandale tourne à l’affaire d’État.

Mais, direz-vous, qu’a donc à voir la compagne de François Hollande dans cette histoire ?

Eh bien, justement, selon The Indian Express, le 23 janvier 2016, soit deux jours avant la signature de l’accord de partenariat entre l’Inde et la France, Reliance Entertainment aurait passé un marché avec Rouge International, la société de production de Julie Gayet pour cofinancer Tout là-haut, un film de Serge Hazanavicius, sorti le 20 décembre 2017.

S’agit-il d’une fâcheuse coïncidence, d’un renvoi d’ascenseur ?

Ou d’une pure invention, comme vient de l’affirmer l’actrice dans Courrier international : « Rouge International n’a pas de relation avec Reliance Entertainment et n’en a jamais eu. Reliance Entertainment n’a jamais investi dans la société Rouge International, ni dans le passé ni dans le présent et il n’y a jamais eu de relations d’affaires entre les deux sociétés. »

Une chose est certaine, c’est que la rentrée s’annonce bien agitée pour la comédienne et son compagnon.

Et qu’ils vont devoir être plus soudés que jamais dans cette nouvelle épreuve…

Lili CHABLIS

À découvrir