France Dimanche > Actualités > Julie Gayet : Son ultimatum à François Hollande

Actualités

Julie Gayet : Son ultimatum à François Hollande

Publié le 27 juin 2014

Alors que certains les croyaient séparés, la comédienne vient de remporter une � victoire � décisive, qui pourrait tout changer dans les prochaines semaines.

Cover 3539On a dit à peu près tout et son contraire à propos de l’idylle entre le président de la République et la jolie comédienne, depuis qu’elle éclaté au grand jour, en janvier dernier, de la façon que l’on sait. Tandis que l’on pouvait décrire Julie Gayet arpentant seule et triste les avenues de New York, en février, un autre affirmait au même moment que, non, tout n’était pas fini, et que François Hollande et elle continuaient de se voir et de s’aimer, même s’ils se montraient aussi discrets que possible.

Un peu plus tard on chuchotait que la rupture était consommée, et même que le président serait en train de se rapprocher de son « ex », Valérie Trierweiler. Mais dans le même temps, Élizabeth Tessier annonçait à la radio que les deux tourtereaux allaient sans doute se marier le 12 août ! Alors, à qui se fier ?

Par chance, une pièce capitale vient tout juste d’être versée au dossier. Et les révélations qu’elle contient sont détonantes. Elles prouvent en tout cas que c’était peut-être bien l’astrologue qui était la plus proche de la vérité…

Enorme

Le nouvel élément est un livre, Passions d’État, publié aux éditions du Moment par le journaliste Yves Azéroual, qui s’est livré à une enquête minutieuse auprès de nombreuses personnes gravitant dans l’entourage du président, de la comédienne… ou des deux. Et ce qu’il révèle est énorme : non seulement l’idylle n’aurait jamais cessé entre Julie et François, mais, tout récemment, la belle aurait carrément adressé un ultimatum à son prestigieux amant !

Il faut dire que, contrairement à ce qu’on a pu penser après les révélations de janvier, la liaison entre eux n’aurait rien d’un feu de paille. Yves Azéroual révèle en effet dans son livre qu’elle durerait depuis octobre 2011, c’est-à-dire du moment où la primaire socialiste a désigné François Hollande comme candidat à l’élection présidentielle ! Et pendant plus de deux ans, les amoureux se seraient vus en cachette… en cachette de Valérie Trierweiler en tout cas.

Julie Gayet livreUne liaison durable donc… et qui durerait encore. L’auteur de Passions d’État affirme que Julie Gayet continuerait de venir à l’Élysée plusieurs fois par semaine ; en toute discrétion, bien sûr. « Elle ne passe pas par l’entrée principale et il y a toujours d’autres personnes avec elle dans la voiture, vient de déclarer Azéroual à Public. Et quand ce n’est pas à l’Élysée, ils se retrouvent dans un appartement qui appartient à un homme d’affaires. »

Pour prouver à quel point il s’agit d’une histoire sérieuse, le journaliste ajoute que la présentation aux familles respectives va bon train, et qu’il arrive que tel ou tel parent de Julie se retrouve à déjeuner, un dimanche ou un autre, en compagnie du président de la République. Il n’empêche qu’on ne les voit jamais ensemble, que chacun paraît, vis-à-vis du monde extérieur, mener sa petite vie de son côté, en toute indépendance.

D’après certains proches, d’ailleurs, François Hollande se satisferait fort bien de ce mode de vie, lui qui, après l’orage Trierweiler, affirmait qu’il ne voulait plus entendre parler de « première dame ». Donc, tout pourrait fort bien continuer comme ça. Sauf…

Eh bien sauf que, récemment, toujours si l’on en croit Yves Azéroual et ses sources officieuses, Julie Gayet aurait rué dans les brancards, et posé à son homme un véritable ultimatum. Lequel, même si on n’en connaît pas les termes exacts, pourrait se résumer ainsi : « Soit je deviens ta compagne officielle, soit tout est fini entre nous ! » Diable ! ça ne rigole plus, on dirait !

Serait-ce une nouvelle rumeur ? Sans doute pas, car Yves Azéroual semble très sûr de son fait : « J’ai de nombreuses sources et j’ai recoupé mes informations. Julie Gayet en a marre d’être la maîtresse qu’il doit cacher. En plus, elle est passée pour la méchante aux yeux de l’opinion, elle a piqué la “femme” du président. Du coup, elle lui met la pression depuis plusieurs semaines. Et il a fini par dire oui. », a-t-il affirmé, toujours dans Public.

Dire oui à quoi ? Eh bien, à une reconnaissance officielle et publique, par le président de la République, de l’amour qui l’unit à la belle comédienne et productrice. Il ne resterait plus, semble-t-il, à régler que deux questions : quand et de quelle manière ? Pour la façon de procéder, Yves Azéroual est formel : ce ne sera pas par un communiqué à la presse, car la méthode rappellerait assez fâcheusement la façon dont François Hollande avait annoncé sa rupture avec Valérie.

Pour le journaliste, les deux amoureux devraient plutôt choisir d’apparaître ensemble à l’occasion de l’un des nombreux festivals qui se déroulent en France, et notamment dans le Sud où le président possède une résidence, tout au long de l’été. Voilà donc qui répond également à la question du « quand ? » !

Cette annonce officielle devrait intervenir probablement au mois d’août, durant les traditionnelles vacances du président de la République. On devrait en tout cas être fixé très vite car, pour pasticher le slogan de campagne du candidat Hollande, « L’été, c’est maintenant » !

Pierre-Marie Elstir

À découvrir