France Dimanche > Actualités > Julie Gayet : Un homme vole à son secours

Actualités

Julie Gayet : Un homme vole à son secours

Publié le 17 décembre 2015

Julie Gayet se livre depuis longtemps à une guerre sans merci avec la réalisatrice Maïwenn Le Besco ! Menacée de mort, l'accoutumée des portes dérobées de l'Élysée est maintenant soutenue par son fidèle chevalier servant !

Comme dans toute campagne qui se respecte, la hache de guerre a été déterrée au printemps de l'an de grâce 2013. Julie Gayet, la femme cachée des cours de l'Élysée, tournait alors un documentaire sur les femmes réalisatrices pour la chaîne Ciné + Émotion. Il était intitulé Cinéastes et le témoignage de Maïwenn Le Besco lui était apparemment indispensable !

--> Lire aussi : Julie Gayet : Un document  très embarrassant !

Mais à son grand regret, la jeune réalisatrice de 39 ans, qui avait dirigé Karin Viard et l'intenable Joey Starr dans Polisse, déclina son invitation ! "Julie m'avait proposé de participer à son film, expliquait au dernier festival de Cannes Maïwenn à Première alors qu'elle présentait Mon Roi. Poliment, j'avais répondu que je n'avais pas le temps". 

--> Lire aussi : Julie Gayet : Elle remplace Laetitia Casta pour jouer avec JoeyStarr

Pourtant, Maïwenn aurait pu rendre la pareille, elle qui sortait en 2009 son faux documentaire intitulé Le Bal des actrices, "filmant tout, tout, avec ou sans leur accord - NDR : des actrices -, la réalisatrice [se prenant] au jeu et se [laissant] dévorer par ces femmes aussi fragiles que manipulatrices", détaille le synopsis. C'est peut-être ce que s'était dit Julie Gayet en l'incluant à son insu dans Cinéastes. "Puis, raconte Maïwenn,  j'apprends par la presse que je suis dans son docu. Elle avait pris des images ailleurs sans me demander. J'ai pété un boulon. Je prends rarement la parole dans les médias, je veux qu'on me laisse tranquille et je déteste apparaître dans la presse ou à la télévision sans raison, alors qu'on n'aille pas piquer des images de moi ailleurs pour servir un sujet qui n'a pas lieu d'être. C'est un sujet sur lequel je ne veux pas communiquer parce que je le trouve bidon : je refuse ce débat car il n'existe pas !"

--> Lire aussi : Julie Gayet : Sa rivale veut l’égorger !

Le ton est rapidement monté entre les deux femmes et Maïwenn aurait même menacé la "fiancée" du président : "Je vais venir t'égorger de mes propres mains !"

--> Lire aussi : Julie Gayet : Écartée par François Hollande !

Fort heureusement, un chevalier servant de Julie Gayet vient enfin de voler à son secours ! Ni une, ni deux, il a dézingué Maïwenn dans une interview accordée à Clap ! Mag. "Je n'aime pas Maïwenn, s'est ainsi lâché Dominique Besnehard, l'agent de Julie Gayet. Je trouve que Le Bal des actrices est un film infâme. Cette femme n'aime pas les comédiennes".

--> Lire aussi : Julie Gayet : Elle pleure un ami cher !

Dominique Besnehard a porté un coup terrible à la réalisatrice, mais la guerre est loin d'être terminée ! Cette année, Julie Gayet n'a pris aucun risque ! Son Cinéastes ne fut consacré qu'aux réalisateurs de sexe masculin : Mathieu Amalric, Jacques Audiard, Luc Besson, Bertrand Blier, Arnaud Desplechin, Guillaume Gallienne, Michel Hazanavicius, Cédric Klapisch, Claude Lelouch ou encore Bertrand Tavernier. C'était beaucoup plus simple, 80 % des metteurs en scène sont des hommes !

Stéphane Joly

À découvrir