France Dimanche > Actualités > Julie Pietri : Victime d’un pervers narcissique !

Actualités

Julie Pietri : Victime d’un pervers narcissique !

Publié le 11 janvier 2019

Une relation toxique a poussé la chanteuse Julie Pietri à la tentative de suicide...

Un trop plein d’émotions… Sur le plateau de « Show de Luxe » (Voltage) ce mercredi 9 janvier, l’interprète de «  Eve, lève-toi » n’est pas parvenue à retenir ses larmes. Après un temps d’hésitation, Julie Pietri en a révélé la raison : « Je suis tombée sur un pervers narcissique ».

Cette douloureuse histoire d’amour remonte aux années 90. Alors en pleine gloire, la chanteuse fait la connaissance de cet homme qui, sans qu’elle s’en rende compte de prime abord, se valorise en la dévalorisant. « Ce garçon était mon grand amour. Mais également un terrible harceleur moral », confiait-elle déjà au magazine Voici il y a quelques années.

Petit à petit, jour après jour, la femme de 63 ans se rapproche dangereusement du gouffre de la dépression. Enceinte mais malheureuse, Julie Pietri décide d’en finir : « C’était le genre de type qui ne supporte pas qu’on le quitte, se remémore-t-elle. Alors oui, un jour j’ai pris des cachets. Je ne voulais pas vraiment mourir mais c’était la seule façon d’en finir.  »

Sourd à son appel au secours, cet homme cruel se serait alors contenté de lui asséner : « Il va être beau ton gosse avec les cachets que tu as pris ».


Et belle, sa fille Manon, aujourd’hui âgée de 26 ans, fiancée et travaillant dans le cinéma, l’est. Née quelques temps après cette terrible épreuve, cette petite merveille tombée du ciel a sauvé sa mère des démons qui l’habitaient : « Je me suis cachée, je me suis occupée de ma fille. J’étais atteinte d’endométriose et je n’ai jamais pu avoir que cet enfant-là. […] Je pense qu’elle m’a sauvée de la dépression. Elle m’a sauvée de plein de choses, parce qu’on se pose beaucoup de questions lorsqu’on est très malade, quand on est surexposée ». Et d’ajouter qu’heureusement « Manon n’est pas de cet homme-là, parce que je pense qu’il m’aurait rendu la vie impossible  ».

Depuis cette période sombre, Julie Pietri a achevé une psychanalyse et retrouvé le chemin du bonheur grâce à Manon : « Elle éclaire ma vie de tous les jours », a-t-elle confié, émue.

Estelle LAURE

À découvrir