France Dimanche > Actualités > Julien Clerc : il vit mal cette cassure avec son ainé, Barnabé.

Actualités

Julien Clerc : il vit mal cette cassure avec son ainé, Barnabé.

Publié le 4 mars 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Très famille, Julien Clerc ne voit pourtant plus son fils ainé. Retour sur cette blessure intime.

En ce début d'année maussade, le chanteur aurait dû se réjouir de la sortie, ce mois de février, de son 26e album, Terrien. Un disque qu'il a composé et enregistré avec cette passion qui l'anime depuis le début de son incroyable carrière.


Mais hélas, ce nouvel opus ne peut occulter une ombre qui obscurcit son cœur… Lui qui est tellement famille, pour qui l'amour de ses enfants est la chose qui compte le plus au monde, s'est récemment beaucoup éloigné de son fils aîné, Barnabé, qu'il a eu avec la cavalière Virginie Coupérie-Eiffel, dont il avait partagé la vie vingt années durant.

Un crève-cœur pour l'artiste, qui n'a pas caché sa peine lors d'une interview à notre confrère Le Journal du dimanche, publiée le 7 février… « J'ai mis notre relation entre parenthèses », a-t-il reconnu, très malheureux de ce triste constat. Mais comment pourrait-il en être autrement ? Comment un homme aussi sensible que Julien Clerc serait-il en mesure de ne pas souffrir de l'absence de son enfant ?

Cette tragédie, ce n'est pas à une mésentente ou à une fâcherie qu'elle est due. Mais à la terrible pandémie qui s'est abattue sur nous il y a plus d'un an de cela, et qui continue d'empoisonner nos existences, nous obligeant à surveiller de très près toutes les interactions que l'on peut avoir avec les autres. Y compris avec ceux que l'on aime le plus !

Conscient de ce qui se passe aujourd'hui et de l'attention dont chacun doit faire preuve pour tenter de limiter des dégâts causés par le coronavirus, le chanteur a décidé de se montrer proactif et de réduire considérablement le champ de ses contacts : « Avec cette pandémie, on sacrifi e toute une génération, a-t-il en effet confi é au JDD, alors que c'est aux populations à risque de faire attention. C'est en tout cas ce que je fais, moi qui appartiens à cette catégorie. En conséquence de quoi je vois très peu mes enfants, en particulier mon fi ls de 26 ans, car je sais que le danger, si j'ose dire, peut venir de lui. »

Pour cette raison, Julien Clerc, qui ne peut se passer de parler régulièrement avec ses cinq enfants, discute avec eux au téléphone… Mais fi ni, pour l'instant, les grandes tablées joyeuses et les rassemblements familiaux qu'il affectionne tant !

Aujourd'hui, avec sa compagne Hélène Grémillon, et leur fils Léonard, 12 ans, Julien attend avec impatience de pouvoir exercer son amour sans faire attention aux conséquences. Mais, comme nous tous, il va devoir patienter encore avant que ce jour ne revienne… 

Laurence PARIS

À découvrir