France Dimanche > Actualités > Julien Cohen : “Avec Karine, on passe beaucoup de temps au lit”

Actualités

Julien Cohen : “Avec Karine, on passe beaucoup de temps au lit”

Publié le 3 août 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Comme pour beaucoup, c’est l’heure des vacances pour Julien Cohen. Au programme, visites, restos et petits plaisirs sous la couette...

Après une année survoltée entre l’émission Affaire Conclue sur France 2 et sa boutique d’antiquités aux Puces de Saint-Ouen, c’est un repos bien mérité pour l’acheteur. Dans une interview accordée au magazine Closer, l’antiquaire a dévoilé son plan d’attaque pour ces dix jours de farniente.


"Pour la deuxième année consécutive, je vais prendre ma voiture, ma femme et ma fille (15 ans) pour un tour de France des plus beaux villages, des plus beaux lacs sauvages et des meilleures tables. Et pas besoin d'aller chez un étoilé !", a-t-il déclaré.

Toujours en quête de bonnes affaires pour enrichir sa boutique, Julien ne perd jamais loin de vue sa passion, même en vacances : "On en profitera pour découvrir des marchés et chiner sur quelques brocantes."

Mais ce bourreau ce travail, hyper actif et insatiable, a bien du mal à se poser, ce qui a le don de contrarier sa femme : "Je m'autorise de temps en temps, même si c'est un supplice, à m'allonger sur un transat pendant une heure. C'est très rare, mais je le fais pour faire plaisir à ma femme. Je suis un hyperactif et je m'ennuie très vite en vacances. Au bout de huit jours, j'ai juste envie de rentrer travailler."

En revanche avec sa femme, il y a tout de même un petit plaisir auquel Julien Cohen ne déroge pas, un plaisir espiègle sous la couette, que tout le monde adore : la sieste ! "Lorsque le téléphone ne sonne pas et qu'il n'y a pas de planning, ma femme et moi passons beaucoup de temps au lit !", révèle-t-il.

Après tout, ces instants de plaisir et de repos à deux sont bien mérités puisque pendant des années, Julien et sa femme ont passé leurs vacances en compagnie de leurs six enfants. Autant dire que ce n’était pas de tout repos : "Nos cinq autres enfants ont entre 25 et 30 ans et sont éparpillés entre New York, Florence et Paris. Les vacances à huit, c'est terminé ! Ce n'est pas plus mal, car ça représentait trois taxis, quatre chambres d'hôtel... Et soyons honnêtes, ce n'était plus vraiment des vacances."

Aller, tout le monde au lit, c’est l’heure de la sieste !  

Andréa Meyer

À découvrir

Sur le même thème