France Dimanche > Actualités > Julien Cohen : Découvrez son étonnant tout premier métier !

Actualités

Julien Cohen : Découvrez son étonnant tout premier métier !

Publié le 18 juin 2019

C’est par amour que Julien Cohen a lancé sa toute première affaire !

Depuis trois ans, « l’homme aux lunettes bleues » est l’une des têtes d’affiche de l’émission « Affaire conclue » aux côtés de Sophie Davant et Pierre-Jean Chalençon.

Avant d’être un antiquaire pourtant, Julien Cohen est avant tout un homme d’affaires. Télécommunication, publicité ou encore enchères en ligne, le quinquagénaire a touché à de nombreux domaines au cours de sa carrière.

Dans son livre « La vie est un jeu », celui qui a fait fortune grâce à sa société de coursiers À toute vitesse s’est souvenu avec émotion du tout premier business dans lequel il s’est lancé par amour, celui des tangas. « Des slips brésiliens pour femmes, très échancrés. Nous sommes au milieu des années 80, le moment où la mode débarque en France. », précise ce père de six enfants.

À l’époque, le futur entrepreneur n’a pas vingt ans et est amoureux. Sa compagne de l’époque, Véronique, rêve de partir en vacances à Ibiza (Espagne). « Trois semaines au minimum. Il y en a, au bas mot, pour cinquante mille francs », se souvient le brocanteur. Sans le sou, il ne se résout pourtant pas à lui refuser ce caprice.


Pour réaliser les désirs de son amoureuse, Julien Cohen se décide à « produire 500 tangas en cinq couleurs » grâce à un tissu flashy dégotté à un « prix extrêmement raisonnable » et de les vendre sur les plages espagnoles. Véronique servira de mannequin.

En cinq jours, le pari est remporté. Après quelques séances de farniente, le couple est pourtant obligé d’écourter son voyage et de se faire la belle. De trop mauvaise qualité, les tissus sélectionnés chez le grossiste deviennent transparents et les clients mécontents s’amassent.

Pour autant, celui qui est marié depuis vingt ans à Karine confie que « l'opération a marqué d'une façon inoubliable [s]on entrée dans le business ».

Estelle LAURE

À découvrir