France Dimanche > Actualités > Julien Courbet : Transporté aux urgences !

Actualités

Julien Courbet : Transporté aux urgences !

Publié le 6 mai 2018

Julien Courbet, pourtant cavalier émérite, a fait une mauvaise chute de cheval et a été conduit, blessé, 
à l’hôpital !

L’homme aux commandes de C’est que de la télé ! sur C8 n’a pas que le monde du petit écran et la scène comme passion.

C’est aussi un véritable mordu d’équitation, et ce depuis une quinzaine d’années.

Au début de la décennie 2000, il a en effet découvert le plaisir de monter à cheval par hasard, en emmenant sa fille, Lola, faire du poney…

Quelque temps plus tard, il passait au saut d’obstacles, une discipline qui exige beaucoup de travail et d’engagement.

Grâce à une pratique assidue et à force de volonté, l’animateur et comédien est devenu un excellent cavalier, d’autant plus reconnaissant envers cette activité qu’elle lui permet de vivre mieux le reste de son existence : « Grâce à ce sport, j’ai appris à me canaliser au travail et dans la vie quotidienne, alors qu’avant j’étais un peu “fou-fou” », confiait-il il y a quelques mois à Ouest-France.

Fracture

Mais même un cavalier émérite – comme l’est Julien – doit constamment rester concentré sur sa monture, faute de quoi il risque de tomber de haut :
« Sur l’animal, on ne peut pas penser à autre chose. En saut, tu dois être à 100 %, sinon ça devient dangereux », avait confié l’animateur à notre confrère Le Parisien en 2014.

Et hélas, le 7 avril, ce qu’il redoutait est arrivé : l’accident !

La chute, de celles qui sont inévitables, lui est tombée dessus, et l’animateur n’a rien pu y faire…

Au point d’être emmené aux urgences, pour vérifier si la douleur qu’il ressentait au doigt pouvait être due à une fracture…

Mais alors qu’il attendait que l’on s’occupe de lui, Julien a vite compris qu’il n’était pas passé inaperçu.


Malgré sa douleur, c’est avec humour qu’il a pris la chose : « Quand tu es aux urgences […] et que tu entends des vannes dans la pièce à côté sur Art et fenêtres, tu sais qu’on t’a reconnu », a-
t-il tweeté.

L’animateur est en effet l’ambassadeur de cette marque depuis quelques années, et incarne dans ses publicités un James Bond très second degré. Mais quand il est tombé de sa monture, l’humoriste n’avait rien d’un 007.

Et le lendemain de son hospitalisation, nombre d’abonnés à ses comptes sur les réseaux sociaux lui demandaient de ses nouvelles.

Allait-il pouvoir continuer à jouer son one-man-show, Jeune et joli à 50 ans… ?

Heureusement, Julien s’est fendu d’un message rassurant : « Entorse au doigt rrrrrrh. Mon cheval a vu quelqu’un courir le long de la carrière et ça ne lui a pas plu. 180 degrés et hop par terre. Faites attention à vous et profitez de la vie. Aujourd’hui, la devise : fuir les c… et se rapprocher des vrais amis. Bises. »

Un conseil qui sonne comme des titres d’émissions qu’il pourrait présenter…

Laurence PARIS

À découvrir