France Dimanche > Actualités > Julien Lepers : Un cancer foudroyant !

Actualités

Julien Lepers : Un cancer foudroyant !

Publié le 5 avril 2021

Après la perte de ses parents, la fin de son émission, et le Covid, l'animateur Julien Lepers affronte la pire des épreuves.

Il existe, dit-on, une loi des séries… Une succession d'épreuves lancée par le destin sur certains d'entre nous qui provoque souvent dans nos vies une rapide descente aux enfers ! Serait-ce cette fameuse malédiction qui s'est abattue depuis quelques années sur Julien Lepers, l'obligeant désormais à affronter cette nouvelle épreuve ?


Il faut dire que les soucis se sont bel et bien accumulés sur l'ancien présentateur de Questions pour un champion, émission culte de France 3 dont il a été, à son grand désespoir, évincé en 2016. Une bien triste année d'ailleurs pour cet énergique septuagénaire qui avait perdu son papa un an avant et devrait dire adieu à sa mère quelques mois plus tard… Être ainsi, coup sur coup, privé de ses chers parents, mais aussi de son métier qu'il aimait tant, a dû être, pour lui, un terrible malheur doublé du sentiment d'une injuste brimade.

Bien que cette star des médias à la carrière exceptionnelle ne soit pas de ceux que l'on puisse mettre à terre aisément, avouez que, devant toutes ces difficultés, il y avait de quoi s'écrouler, toucher le fond du gouffre pour ne plus jamais en ressortir. Certes, très atteint par cette période compliquée de son existence où de multiples pans de sa vie partaient en lambeaux, Julien avait trouvé la force d'évoquer son parcours tant à la radio que sur le petit écran et d'exprimer sa frustration dans un livre, publié aux éditions Flammarion, et intitulé avec une belle dose d'humour Je suis un homme de télévision, je suis 8 310 jours à l'animation de Questions pour un champion, je suis licencié en 3 minutes après 28 ans de bonheur, je suis… je suis…

De plus, ce passionné de communication avait continué à faire quelques apparitions dans d'autres programmes, notamment dans Touche pas à mon poste ! sur C8, ou Le Meilleur Pâtissier, spécial célébrités, sur

M6. Mais tous ces petits bonheurs n'ont sans doute pas réussi à balayer sa peine et apaiser sa colère. Sans compter que l'an dernier, tel un fléau de plus dans ce marasme ambiant, est arrivée la crise sanitaire que nous connaissons toujours… Nouveau sale coup du destin pour ce père de deux enfants, Lorraine, 28 ans, et Guillaume, 23 ans, qui a, peu avant les premiers jours du confinement, été frappé par le Covid !

Dix journées d'enfer durant lesquels le malheureux a lutté comme un lion contre le funeste coronavirus : « J'ai attrapé ce à quoi tout le monde pense, expliquait-il alors dans une vidéo sur son compte Twitter.

[…] Je ne mange pas, je n'ai pas très faim, donc j'ai perdu du poids. Je ne tousse pas, je n'ai pas de fièvre… » Depuis ces jours emplis de souffrances où il a dû affronter ce maudit virus dont on ne connaissait à l'époque pas grand-chose, l'animateur a su remonter la pente, et Dieu sait qu'il avait tous les droits de réclamer un peu de calme et de repos. Mais voilà que, une fois encore, alors que la perspective de jours plus paisibles et moins angoissants s'annonçait, une bien triste nouvelle est venue obscurcir le champ de ses espoirs ! Le 12 mars dernier, le compositeur du tube d'Herbert Léonard, Pour le plaisir, publiait ce message poignant sur Instagram : « Un ami s'en va, une foule de souvenirs reviennent et le chagrin surgit. Dignité, pudeur, courage… Je salue le pro, j'embrasse l'ami, je m'incline devant cet homme qui s'appelle Alain Ruyer, mon réalisateur, cinq ans tous les jours sur RTL challenger et qui m'a tant appris RIP. » Inconnu du grand public, Alain Ruyer était un immense pro des manettes, et il a compté parmi les personnalités les plus importantes dans ce domaine, accompagnant, tel un père bienveillant, le jeune Julien Lepers qui, à partir de 1978, animait sur RTL une dizaine d'émissions dont la célèbre Stop ou encore.

Cette disparition, survenue le 10 mars, des suites d'un cancer des poumons foudroyant, a plongé dans la tristesse de nombreuses stars de la radio qui ont bien connu cet artiste des ondes. Parmi elles, l'animateur du Drive RTL2, Éric Jean-Jean, qui a aussi publié un émouvant message sur sa page Facebook, retraçant en quelques lignes la flamboyante carrière de ce technicien hors norme : « Le SMS est tombé sur nos Smartphone hier vers 23 h 30, a écrit le présentateur le 11 mars : “Aujourd'hui j'ai quitté la terre pour l'autre Monde. Et j'emmène avec moi nos bons souvenirs. Ne pas répondre à ce message il n'y a plus de réseau là où je suis, Alain.” Ce message, c'est tout lui en quelques mots », soulignait-il. Et d'ajouter : « Tout jeune homme, il avait participé au lancement de l'aventure Club Med : il était celui qui choisissait DJ et spectacles. Dans la deuxième partie des années 70, lassé de passer sa vie dans un avion, il avait postulé à RTL. Où il était rapidement devenu réalisateur. Le Hit RTL, Challenger, les débuts de Nagui, Vincent Perrot, Julien Lepers, c'était lui… […] Alain était loyal, brillant, cultivé, cash comme on dit aujourd'hui, et fidèle. Vous savez, ces hommes de l'ombre qui fabriquent les grandes maisons. La liste est longue des artistes qui lui en doivent une, il était l'homme de la variété sur RTL, le binôme en production de la grande Monique Lemarcis, qui doit être bien triste aujourd'hui. » Tout comme l'ex-présentateur de Questions pour un champion et la grande famille de la radio…

Clara MARGAUX

À découvrir