France Dimanche > Actualités > Julien Lepers : Une terrible attaque !

Actualités

Julien Lepers : Une terrible attaque !

Publié le 6 avril 2012

Animateur hors pair, musicien et compositeur de talent, Julien Lepers doit faire face à la plus injuste des accusations.Animateur hors pair, musicien et compositeur de talent, Julien Lepers doit faire face à la plus injuste des accusations.

Lisez très vite, sans reprendre votre respiration : « Je suis un animateur, auteur, compositeur et interprète français, né en 1949. Mon vrai prénom est Ronan, mais c'est sous celui de Julien que j'anime depuis 1988 l'une des émissions les plus suivies du paysage audiovisuel français. J'ai vu s'y succéder plus de 300 000 candidats. Depuis le lancement de ce programme, j'ai posé plus de 500 000 questions à mes invités, qui, tous, rêvent de devenir des champions. Je suis ? Je suis ? » Je suis, bien sûr, Julien Lepers !

Avant d'animer ce programme sous le feu des projecteurs, Julien officiait dans l'ombre d'un studio de radio. C'est sur RTL que les créateurs du jeu Questions pour un champion sont venus le chercher, pour cette aventure dont jamais il n'aurait imaginé qu'elle aurait une aussi belle longévité.

Si le succès de ce programme tient, en grande partie, à son concept, qui permet à près de deux millions de téléspectateurs de s'amuser tout en se cultivant tous les soirs, il doit aussi beaucoup au talent et au caractère de Julien Lepers.

->Voir aussi - Julien Lepers : Victime d'une machination

« Il faut aimer les gens et les respecter, explique-t-il dans France-Soir. Il faut être passionné pour passionner les autres. En vérité, je suis dans la vie comme je suis à la télévision : totalement nature. » Proche de nous, lorsqu'il avoue, par exemple, ignorer telle ou telle réponse, l'animateur n'est jamais avare d'un mot réconfortant ou drôle pour ses candidats. Pas question, pour lui, de se moquer d'eux ! Julien Lepers a vraiment tout du gentleman.

Fiel

Mais il faut croire que certains posent sur lui un autre regard... En tout début de semaine, en effet, l'animateur a été la cible d'une terrible attaque. Lui qui n'a jamais prononcé un mot plus haut que l'autre, qui s'est fixé comme règle de ne pas évoquer des sujets qui fâchent, comme la religion, lui qui a banni les propos sur le sexe, à cette heure où toute la famille peut être réunie devant le petit écran, lui, encore, qui, face à l'imposant courrier reçu pour avoir prononcé le mot « corrida », s'est promis de ne plus jamais recommencer.

Bref, cet homme qui fait tout pour rester en dehors de toute polémique s'est pourtant attiré les foudres de certains. Et le pire, dans cette affaire, c'est que ses détracteurs n'ont même pas eu le courage de déverser leur fiel à visage découvert... Oui, c'est anonymement que l'attaque a été portée.

Sous couvert d'une entreprise menée au nom de la vérité, la rédaction d'un magazine, dont nous nous garderons de dévoiler le nom, vient de se livrer à un petit jeu de massacre : révéler le soi-disant « vrai visage des animateurs ».

Après avoir tour à tour dénoncé la susceptibilité de Laurent Delahousse, le côté ingérable de Valérie Damidot ou la mégalomanie de Cyril Viguier, cette équipe de journalistes s'est carrément lâchée sur Julien Lepers. Selon eux, l'animateur serait « déconcertant ». Vous nous direz que l'on a vu pire, comme critique. Mais le problème, c'est que derrière ce qualificatif, les auteurs de l'article ont recensé trois traits de caractère qui ne dépeignent pas du tout le Julien que nous connaissons, décrivant un affreux personnage, à mille lieues de l'image qu'il renvoie.

Malotru

D'après ce magazine, Julien Lepers fixerait des rendez-vous auxquels il ne viendrait pas. Au mieux, il serait donc négligent ou désinvolte, au pire, prétentieux et irrespectueux. Et ce n'est pas tout ! Les mêmes journalistes racontent qu'à la moindre contrariété, l'animateur hurlerait le nom de la personne incriminée... Le calme Julien cacherait-il une fougue indomptable sous ses dehors bonhommes ? Nous avons du mal à le croire.

Enfin, et c'est peut-être là la pire des accusations, la figure de Questions pour un champion, toujours selon ces supposés apôtres de la vérité, se montrerait parfois grivois avec ses collègues féminins. En résumé, Julien Lepers serait un malotru prétentieux et graveleux.

Après s'être fait tailler un tel costume, le voilà habillé pour l'hiver, voire pour les quatre saisons ! Reste que, en ce qui nous concerne, et au travers de notre modeste expérience avec lui, ces quelques lignes jetées à la va-vite semblent avoir été écrites uniquement pour alimenter une basse rumeur destinée à faire le « buzz », comme on dit aujourd'hui.

À cet infâme buzz, nous préférons les bons vieux buzzers de notre cher Julien Lepers...

Christian Morales

À découvrir