France Dimanche > Actualités > Juliette Binoche : Adieu Bibi !

Actualités

Juliette Binoche : Adieu Bibi !

Publié le 22 août 2019

Juliette Binoche vient de perdre son papa chéri. Un deuil qui risque de faire ressortir des blessures d’enfance et qui s’annonce très difficile.

Couloirs blafards d’hôpitaux, mains blanches que l’on étreint sur le bord du lit, heures d’attente suspendues au dernier souffle d’un malade que l’on a tant aimé jusqu’à cette mort insupportable qui nous arrache cet être auquel on doit la vie…

Voir partir ses parents reste une épreuve très douloureuse – voire insupportable pour certains –, surtout lorsque ce décès se précède d’une longue maladie. Juliette Binoche en sait quelque chose. Depuis des mois, elle s’attendait au pire, le cœur serré de voir son papa chéri de plus en plus affaibli. Jusqu’à ce dimanche 28 juillet, où celui qu’elle surnommait affectueusement Bibi, s’est éteint à l’âge de 86 ans, la laissant inconsolable. Encore sous le choc, la comédienne a posté un cliché de son père enfant en ajoutant ce message aussi laconique que bouleversant : « J-M B (Bibi). Il est parti. »

Cet artiste aux multiples facettes qui s’était illustré dans des domaines aussi variés que la sculpture, le mime, la comédie et la mise en scène, avait su transmettre à sa fille ses nombreux dons puisque Juliette Binoche, en plus d’être une actrice de renommée internationale, oscarisée en 1997, est aussi une danseuse et une artiste peintre très douée.


Né en 1933, ce personnage fantasque avait divorcé de l’actrice Monique Stalens, la mère de Juliette, aujourd’hui âgée de 83 ans, lorsque sa fille avait à peine quatre ans. Un déchirement. Juliette est alors placée chez une tante avant d’intégrer un pensionnat.

« J’ai eu une enfance fortement cabossée. J’ai vécu l’abandon de deux parents », confiait-elle en 2016 sur Le divan de Marc-Olivier Fogiel. Heureusement, après l’internat, Juliette retournera avec sa sœur aînée Marion auprès de leur mère qui l’incitera à se lancer dans le théâtre.

Elle ne voyait alors son père sculpteur de masques, principalement en Amérique du Sud, que de temps à autre.

Mais à son retour en France, Jean-Marie Binoche, devenu professeur d’art dramatique, avait tenu à retisser des liens forts avec sa fille. Il lui a même donné la réplique dans plusieurs films dont Elles, en 2011.

L’actrice ne lui en a jamais voulu d’avoir pris le large pour mener une vie tumultueuse aux quatre coins du monde avant de se poser en Colombie.

Pour la Fête des pères, en juin dernier, elle avait partagé une vidéo très touchante où Bibi cloué sur un lit d’hôpital, découvrait avec bonheur le cadeau de sa Juliette : un album souvenir confectionné par l’actrice elle-même, que le vieil homme vêtu d’une marinière rayé dévorait avec émerveillement en grand enfant qu’il était resté. Courage, Juliette !

Valérie EDMOND

À découvrir