France Dimanche > Actualités > Juliette Binoche : Pas facile d’être une star…

Actualités

Juliette Binoche : Pas facile d’être une star…

Publié le 19 mai 2016

Juliette Binoche est une actrice de renommée internationale. Un statut pas toujours facile à assumer sur les tournages de films et les scènes de théâtre...

Juliette Binoche l’incomprise ? Dans une interview accordée au magazine Paris Match, la comédienne a confié rencontrer des difficultés avec d'autres artistes avec qui elle a partagé l'affiche.

Lire aussi --> Juliette Binoche : En toute sincérité sur « le divan » !

Elle se souvient, par exemple, de comportements un peu délicats avec quelques comédiens lors de la tournée de la pièce de théâtre "Antigone", mis en scène par le Belge Ivo van Hove. Une situation pesante pour Juliette Binoche. « Sur la dernière tournée d’Antigone, j’ai trouvé difficile l’attitude de certains acteurs vis-à-vis de moi. Il a fallu que j’apprenne à vivre la différence… »

Ce statut de star internationale, qui se place au-dessus des autres, semble lui coller à la peau. Un peu trop pour certains... La jalousie des uns et des autres touche Juliette Binoche, qui avoue s’emporter à certains moments. "En tournée, c’est éprouvant. C’est vraiment l’expérience de la tolérance : il faut accepter d’être incomprise… Ça m’est arrivé de pester, d’être malheureuse, car se sentir jalousée donne un sentiment d’injustice." regrette l'actrice âgée de 52 ans.

Des attitudes que Juliette Binoche ne rencontre pas sur tous les plateaux de cinéma. En effet, lors du tournage du film "Ma Loute", dans lequel elle campe le rôle d’une aristocrate délurée, l'actrice affirme que l’ambiance était au beau fixe entre les acteurs professionnels et les plus jeunes, malgré des petits avantages pour les stars. "Je me sentais proche des comédiens du Nord et également des acteurs qui jouaient aussi bien mes nièces que mon fils. Mais c’est vrai que nous avions chacun, Valeria (Bruni-Tedeschi), Fabrice (Luchini) et moi, une caravane et pas eux. Les caravanes n’étaient pas luxueuses, mais elles faisaient partie de notre contrat, pour pouvoir s’isoler avant une scène ou se changer. C’était un choix de la production."

Lire aussi --> VIDÉO : Hervé Vilard fait chanter Juliette Binoche à Cabourg

Selon Juliette Binoche, si différence de traitement il y a eu, c’était en réalité pour les besoins du film, une fiction qui oppose des bourgeois et des prolétaires. "Il y avait une différence entre nous, acteurs professionnels jouant des bourgeois, et les autres ! Ça leur a permis peut-être de ressentir une certaine hargne. Après il suffisait de nous mettre en situation, ça marchait tout seul " assure l'actrice française avec humour.

Cyril Coantiec

À découvrir